Randonnée dans le massif des calanques


 



 

 Retour au Sommaire général des randonnées

 

 Le sommet du Puget, la Candelle et le Cap Gros au départ du col de la Gineste
(massif des Calanques - Marseille)

mise à jour : 2011 
 
 
 

Info. pratiques

 Carte IGN

  Carte de Loisir de Plein Air - "LES CALANQUES de Marseille à Cassis" - échelle 1:15 000

 Accés

 Rejoindre le col de la Gineste sur la route départementale D559 qui relie Marseille à Cassis. Un parking est accessible à gauche de la route en venant de Marseille au niveau du col de la Gineste.

 Balisage

 Cet itinéraire emprunte différents balisages : 6rouge, 6bvert, 6vert, 7vert,  rouge et blanc du GR51-GR98. Ils seront mentionnés dans le descriptif. 

 Dénivelé

 environ 600 mètres de dénivelè cumulé

 Distance
Estmation sur carte !

 Distance évaluée entre 11 et 13,5 km

 Temps de marche

 Temps de marche effectif, hors pause, environ 4h00 à mon rythme de marche

 Variante

 Il en existe une multitude, chacun pourra construire son propre itinéraire à partir des sentiers figurant sur la carte IGN.

 Points culminants

 Sommet du Puget à 563 m. d'altitude
    Alt. mini = 300 m.
    Alt. maxi = 563 m.

 Cotation

Randonnée moyenne à fatiguante - 500 m < dénivelé < 1 000 m et/ou 10Km < distance < 15Km          Jolie randonnée, vaut le coup d`oeil - quelques curiosités à découvrir. Cotation POT (Pénibilité-Orientation-Technicité) :
P2 / O2 / T1

 Commentaires

 Randonnée qui permet d'accéder au toit des Calanques (le mont Puget est le point culminant des calanques). Elle offre une des plus belles vues des Calanques au niveau du col de la Candelle. Comme toutes les randonnées dans ce massif, ce parcours reste fatigant pour le randonneur non habitué à évoluer sur ce terrain dur, de roche calcaire, et accidenté (lapiaz, aspéritées continuelles sur le sentier, etc...)

 Itinéraire

 Parcours : Vignette tracé Alpes               Profil : 

 
 
Descriptif

 

Le départ de la randonnée est situé de l'autre coté de la route D559, par rapport au parking du col de la Gineste, il faut traverser avec grande prudence, certains véhiculent arrivent fort en haut de la Gineste.

Des panneaux directionnels donnent le col de la Candelle à 1h30, j'ai mis environ 2h00 hors pause pour l'atteindre, le choix de mon itinéraire peut, peut-être, expliquer cette différence.


Dés le départ (alt. 326m.) suivre, plein Sud, les traces rouges (balisage 6rouge) et vertes (balisage 7vert) en direction du Col Ricard.
Après une première montée et 20 minutes de marche, laisser les traces vertes partir à gauche, vers le puits du porc, et poursuivre sur l'itinéraire 6rouge pour redescendre sur le col Ricard (352 m.).

Rejoindre la piste du Chemin du Centaure et descendre à gauche (direction Sud Est).


Après 2 min, à doite dans la descente, emprunter un sentier, marqué d'un cairn, c'est le début du vallon du Mestrallet.

Ici il n'y a plus de balisage. Marcher jusqu'au bout du bout de ce vallon même si les falaises se dressent droit devant, s'imposant comme une muraille infranchissable.

Suivre le petit sentier, il oblique à droite (direction Nord Est) au pied de la muraille et se faufile dans un couloir minéral invisible jusque là.

Au bout du couloir,
avant que la sente ne semble redescendre, grimper à gauche un ressaut rocheux. 
Ici il faut être trés attentif pour ne pas râter cette bifurcation, quelques petits cairns marquent le cheminement à suivre dans cette ascension un peu raide qui necessite de poser les mains.

Le cheminement s'oriente Sud Ouest sur un replat. Il passe au dessus de la falaise qui bouche le fond du vallon Mestrallet pour gagner la partie supérieure du vallon Mestrallet.
L'ascension redevient un peu raide, le sentier effectue des petits lassets entre les deux parroies qui se dressent de part et d'autre du vallon qui est ici relativement encaissé.
Petit à petit le relief va s'évaser jusqu'à rejoindre le sentier Frager (sentier, ici, non balisé qui relie l'aiguille Guillemin au plan du Cap Gros).

Emprunter sur quelques mètres le sentier Frager (direction Ouest/Nord Ouest vers aiguille Guillemin) puis obliquer Sud Ouest pour grimper vers l'emplacement de la croix du Puget.

Ne chercher pas à vous orienter en cherchant une croix, cette dernière est aujourd'hui au sol, dans un pierrier sous les falaises de Luminy.

Depuis la cote 547 m., où jadis trônée la croix en béton du Puget, prendre direction Sud Est en direction du sommet du Puget marqué par un cairn imposant. Ici
l'érosion et l'acidité de l'eau de pluie ont rongé le calcaire pour former des lapiès (pluriel de lapiaz).
Il faut être prudent pour ne pas se blesser une cheville. 


 

Arrivé au sommet du Puget, qui culmine à 563 m. (compter environ 1h30 de marche depuis la Gineste), suivre les pointillés verts du balisage 6bvert pour descendre jusqu'à la cote 525 m. (cairn).
 

Là, quitter le 6bvert vers le Sud Est par un sentier non balisé, et peu visible au début, pour rejoindre les sentiers 6vert et 6jaune. Ils conduisent au col de la Candelle (environ 30 min de marche depuis le Puget).

Du col de la Candelle la vue est superbe, à nos pieds, Sugiton et son torpilleur, le cap Morgiou et ses fortifications napoléonniennes, c'est absolument sublime !!!


Depuis le col de la Candelle, revenir quelque peu sur ses pas par les balisages 6vert, 6jaune et celui des GR51/98.

Bifurquer à droite par le GR (laisser les traces vertes et jaunes) vers le fond du vallon de la Candelle, passer sous l'imposante falaise du Cap Gros, suivre le GR qui surplombe le val Vierge et sa cheminée du diable pour retrouver le balisage 6 rouge.

Après le balcon du Val vierge, suivre les traces 6rouge et 8vert qui s'élancent, direction  Nord/Nord-Est, vers le Cap Gros. Laisser le GR filer vers le Sud en direction du col des charbonniers.

L'ascension du Cap Gros se fait par une
pente raide, passer quelques dalles jonchées de cailloux (ça glisse en descente), et terminer par des marches d'escalier après avoir dépassé les lames du Cap Gros qui me font penser aux dents de Roque Forcade dans la Sainte-Baume (Plan des Vaches - Col de l'Espigoulier).


Au Cap Gros (alt. 509 m.), il est possible de se rafraîchir grâce à l'eau fraîche de la citerne du refuge ruiné de Félix Roche.
Attention cette eau n'a pas les propriétés d'une eau potable
 
Depuis le col de la Candelle, compter environ 40 minutes de marche soit environ 2h40 depuis la Gineste (hors pause).

Depuis le refuge Félix Roche, poursuivre sur le balisage 6rouge jusqu'à gagner la piste de l'Estret (balisage 6jaune).
Monter plein Ouest par l'itinéraire 6jaune
 (piste) en coupant à deux reprises, pour ne pas suivre cette piste sans intérêt, jusqu'à rejoindre le balisage 6vert. 
 


Suivre ce dernier vers le Nord Est,
en empruntant le vallon de l'herbe (où on retrouve le balisage 6 rouge).

Il descend jusqu'au puits du Cancel (environ 50 minutes de marche depuis le refuge Félix Roche). 


Par le balisage 6rouge, remonter jusqu'au col Ricard, puis par le même itinéraire que celui emprunté en sens inverse à l'aller, marcher jusqu'au col de la Gineste (environ 35 minutes depuis le puits de Cancel).

Voilà cette randonnée s'achève ici.
Avec le rythme de marche adopté ce jour là, j'ai
 réellement marché 4h00 environ pour parcourir cet itinéraire. Bien sûr tout dépend de votre propre rythme.

Je le rapelle ici, il s'agit d'un temps de marche effective auquel il y a lieu d'ajouter les temps de pause.


Si vous souhaitez faire un halte déjeuner sur ce parcours, vous pouvez opter pour le col de la Candelle, pour la vue magnifique, mais lieu qui peut être très fréquenté selon la météo et la saison.

Il est aussi possible de faire une pause déjeuner au refuge Félix Roche, en s'installant au Sud Ouest de celui-ci au dessus de la falaise du Cap Gros.
La vue y est également sympathique, plus panoramique qu'au col de la Candelle
 mais surtout le lieu est moins fréquenté.
 


Bonne randonnée

 

Loulou
 


 

 Retour au sommaire des randonnée de la Sainte-Baume

 

             ... et pour laisser un message sur le livre d'or   




 

 

Retour au Sommaire général des randonnées

 

 

 

 
 
 
 



Créer un site
Créer un site