Randonnée dans le massif des calanques

 



 

 Retour au Sommaire général des randonnées

 

 Les Baumettes - Marseilleveyre par la corniche des pêcheurs   
(massif des calalnques - Marseille)

Mise à jour : déc. 2017  


 

 

Info. pratiques

 Carte IGN

  Carte de Loisir de Plein Air - "LES CALANQUES de Marseille à Cassis" - échelle 1:15 000

 Accès

 Rejoindre le parking situé Chemin de Morgiou 13009, au début de la route de Morgiou, après être passé devant la maison d'arrêt des Baumettes. 

Coordonnées GPS : 43° 13' 23" N / 5° 25' 4" E 

 Balisage

 Cet itinéraire suit différents sentiers balisés : Rouge, Rouge et blanc (GR), Vert, Bleu. Ces balisages sont reportés sur la carte IGN au 1/15ème. 

 Dénivelé

 Environ 640 mètres de dénivelé positif cumulé (autant en négatif)

 Distance
(Donnée à titre indicatif)

 Comptez environ 12 Km (distance évaluée avec calculitineraires.fr)

 Temps de marche

 Environ 4h30 de marche

 Variante

 Dans les calanques, de nombreuses variantes sont possibles, à vous de personnaliser votre randonnée en fonction de vos aspirations du moment.

 Points culminants

 Le point culminant de cette randonnée est le sommet Est de l'Homme Mort (ou Tête de l'Homme)
    Alt. mini = 0 m. 
    Alt. maxi = 396 m.

 Cotation

       Randonnée moyenne à fatiguante - 500 m < dénivelé < 1 000 m et/ou 10Km < distance < 15Km      Jolie randonnée, vaut le coup d`oeil - quelques curiosités à découvrir. Cotation POT (Pénibilité-Orientation-Technicité) :
P2 / O1 / T3

 Commentaires

 Cette randonnée se déroule sur des sentiers du Parc National des Calanques. Itinéraire sympa qui longe une portion de littoral et permet également une vue plus aérienne dans sa deuxième partie.
Cette randonnée vous fera découvrir la calanque de l'Escu, par un petit crochet de 15 min, les calanques de Podestat, des Queyrons et de Marseilleveyre ainsi que le belvédère de Titou Ninou.
Le passage par la corniche des pêcheurs est réservé aux personnes non sujettes au vertige et disposant de l'entière faculté d'usage des deux mains. La présence de câbles permet d'accrocher des équipements anti chute. Le passage d'un petit ressaut rocheux montant peut s'avérer infranchissable pour une personne seule en fonction de sa taille et/ou de son niveau d'agilité.
Pour les fragiles des genoux : la descente vers l'anse de la Melette en début de randonnée et la redescente du plateau de l'Homme Mort vers le col de Cortiou, en fin de journée, sont relativement raides (similaires à de longues descentes d'escalier).

Comme tous les massifs provençaux, l'accès aux calanques est fonction des conditions climatiques en période estivale (juin/septembre) consulter la carte d'accès au massif du site de la préfecture la veille
 de la rando, à partir de 18h00.

 Itinéraire

 Parcours :                   Profil : 


Descriptif

 

Du parking de la route de Morgiou, suivre le balisage 5 rouge jusqu'au col des Baumettes.
Là, nous récupérons les GR 51/98 qu'il faut suivre vers l'OUEST (en direction de Saména).

Suivre la piste jusqu'au col de Sormiou, traverser la route et monter jusqu'au col de Cortiou (30/35 min. depuis le départ).

Au col de Sormiou, descendre toujours sur le GR, en direction de la calanque de l'Escu.

Sur ce versant, en fonction du sens du vent, il est possible que les charmantes effluves de l'égout de la ville de Marseille viennent vous chatouiller les cellules sensorielles de votre organe olfactif. 


 
Effectivement , le Parc National des Calanques (PNC) est un paradoxe.
Classiquement, "Parc National" sous-entend préservation de la nature et protection contre les pollutions.
Or, des rejets d'effluents pollués sont autorisés dans le périmètre du parc marin des calanques. P
our les plus médiatisés, il s'agit des effluents sortis de la station de traitement des égouts de la ville de Marseille et des effluents rejetés par l'usine de production d'alumine de Gardanne, les fameuses "boues rouges".
Ces dernières ne contiennent plus les particules rouges en suspension visibles mais n'en restent pas moins chargés de toutes les autres substances chimiques
.


Avec un peu de chance, vous passerez sans être incommodés. Dans tous les cas, suivre le GR jusqu'à une patte d'oie où démarre le balisage 5 vert

Á cette bifurcation, suivre à gauche le sentier 5 vert qui poursuit sa descente parfois très raide, au milieu des rochers, jusqu'à l'anse de la Melette.

Attention, cette descente très raide présente des passages qui pourraient être rédhibitoires pour des personnes très sensibles au vertige.

Passer l'anse de la Melette, avec son petit îlot signalé sur la carte ign, et poursuivre sur le sentier vert en direction de l'Escu.




Après environ 20 minutes de marche, l'indication "Cortiou" écrite en vert sur un rocher situé en bordure gauche du sentier est un repère pour ne pas rater le départ de la corniche des pêcheurs. 

A ce point précis, i
l faut tourner à droite, toujours sur l'itinéraire du balisage 5 vert, et rejoindre la paroi rocheuse où sont fixés des câbles.

Ces derniers vous permettront de gravir plusieurs mètres verticaux sur la paroi rocheuse pour atteindre la corniche des pêcheurs.

Ici aussi, il ne faudra pas être sujet au vertige. 

 
Compter environ 55 min. depuis le col de Cortiou.

 
Variante : Il serait dommage de venir jusque là sans faire un petit crochet jusqu'à la calanque de l'Escu. L'aller/retour ne vous prendra pas plus de 15 min de marche. Á l'indication "Cortiou", au lieu de monter à droite vers les câbles, poursuivre tout droit sur le sentier.
Un balisage en pointillés verts conduit directement à la calanque de 
l'Escu. Une plaque commémorative rappelle que, dans cette calanque, Sylvain Menu, adolescent, sacrifia sa vie pour sauver de la noyade un jeune garçon. 
L'Escu abrite également une aiguade dont on ne sait à quelle période elle fût érigée.
Cette calanque reste la plus sauvage et la plus énigmatique de toutes. L'accès à l'eau n'y est pas aisé et je vous déconseille de vous aventurer à prendre un bain ici.
C'est un lieu extraordinairement discret qui semble avoir une âme.
 
 



Après avoir atteint la corniche des pêcheurs, suivre le sentier en balcon. 
Il passe au dessus de la calanque de l'Escu. 
C'est un cheminement qui peut être impressionnant pour les "vertigeux".
 

Un nouveau point délicat s'offre à nous avec un passage très étroit de deux/trois mètres de long, en bordure du vide.
Ce passage est équipé d'un câble en guise de main courante ou pour y accrocher une longe anti-chute.

Ici, il faut rester très attentif à ce que l'on fait car le risque de chute est réel, même si le passage est très court.
Je déconseille fortement d'emprunter ce parcours par temps de pluie ou bien par grand vent d'EST.

Continuer sur le balisage 5 vert. Il redescend quasiment sur le rivage pour se présenter au pied d'un ressaut rocheux montant de 2 mètres de haut environ.
Il faut passer cette difficulté pour rejoindre le GR 51/98 quitté plus tôt.
Attention, le passage de ce ressaut rocheux peut s'avérer très difficile, voire impossible, pour une personne seule qui manquerait d'agilité ou de longueur de bras pour trouver des prises.
  
Une fois le GR rejoint (compter environ 25 minutes depuis l'indication "Cortiou"), poursuivre vers l'OUEST.
 

 
 
Passer la calanque de Podestat, celle des Queyrons, cachée derrière une pinède en contrebas du sentier.
En arrivant sur la calanque de Marseilleveyre (compter environ 35/40 min. depuis la jonction avec le GR), remonter le Grand Malvallon à partir du plan des Cailles  en récupérant le balisage 3 vert.
 


Après 25 min. de marche environ, bifurquer à droite sur le balisage 4 jaune vers les 3 arches puis bifurquer immédiatement à droite, une nouvelle fois, dans le Malvallon Sud pour suivre le balisage 4 vert.

Le sentier s'enfonce dans le vallon qui se rétrécit en même temps que la pente s'accentue.
Continuer de monter jusqu'à parvenir quasiment en haut du vallon.

Là, avant de rejoindre le plateau de l'Homme Mort, il est possible de faire un petit crochet par le belvédère de Titou Ninou pour faire une petite pause et profiter de la vue extraordinaire sur l'archipel de Riou depuis ce point de vue situé à 350 m. d'altitude. 
(compter environ 30 min. depuis le bas du Malvallon Sud).

Pour finir la rando, regagner le balisage 1 bleu au niveau du plateau de l'Homme Mort. Là, cheminer environ 35 minutes plein EST pour atteindre le col de Cortiou.

Pour rallier le point de départ, emprunter le même itinéraire qu'à l'aller, c'est à dire par le GR puis par le balisage 5 rouge.
 


Pour varier les plaisirs, vous pouvez également suivre, vers l'EST, le balisage 2 noir depuis le col de Cortiou jusqu'au parking de la route de Morgiou.
Au col de Cortiou, compter environ 25 min. de marche pour retrouver la voiture.

La randonnée s'achève ici, il faut prévoir environ 4h30 de marche auxquelles il faut ajouter les pauses.
Si vous souhaitez faire une pause déjeuner au cours de votre sortie, évitez la calanque de Marseilleveyre, il y a toujours du monde. 
Préférez aménager votre pause à Podestat voire aux Queyrons, encore moins fréquentée.
    

  Bonne balade ...

Loulou




 

 Retour au sommaire des randonnée de la Sainte-Baume

 

             ... et pour laisser un message sur le livre d'or   




 

 

Retour au Sommaire général des randonnées

 

 

 

 


 
Créer un site
Créer un site