Randonnées dans le CHAMPSAUR (Suite)



 

 Bouton Cigale fond transparent

 

 Retour Sommaire général des Randonnées


 

Le tour du PALASTRE

Date mise à jour :  octobre 2008
 

Info. pratiques

 Carte IGN

 3437 OT - CHAMPSAUR/VIEUX-CHAILLOL/PN DES ECRINS

 Accés

 Par la D481, rejoindre le hameau dénommé "Les Richards" qui se situe au Nord de Pont du Fossé - Commune de St Jean - St Nicolas. Vous ne devez pas entrer dans le Hameau avec votre véhicule mais suivre la piste qui part vers le Nord Est pour vous garez sur le parking situé, non loin du hameau, au départ des randonnées vers le sommet du Palastre.

 Balisage

 PR, GR50 et hors sentier

 Dénivelé

 1050 m. environ

 Distance

 /

 Temps de marche

 5 à 6 heures

 Variante

 Accéder au sommet du Palastre alt. 2278 m.

 Points Culminants

 Pas de sommet, mais point le plus haut 2250

 Cotation

 Randonnée moyenne à fatiguante - 500 m < dénivelé < 1 200 m et/ou 10Km < distance < 15Km+        Jolie randonnée, vaut le coup d`oeil - quelques curiosités à découvrir.+

 Commentaires

 Très belle randonnée qui vous fera faire le tour du Palastre, vous pourrez monter au sommet si vous le souhaitez. Le sentier d'ascension en lacets très régulier rend la montée "presque facile". Belle vue sur le plateau du Champsaur et beaux paysages seront au rendez vous. Cette randonnée est vraiment très sympa.

ATTENTION cet itinéraire s'effectue en partie en hors sentier (facile).

 Tracé et Profil d'itinéraire

 Tracé : Vignette tracé Alpes

 

 

 

Descriptif

 Depuis le parking où vous avez garé vos véhicules, descendez par la piste empruntée en voiture vers le hameau "Les Richards" situé au Sud du parking pour rattraper le GR50 "Tour du vieux Chaillol".
Traversez le village et passer la
barrière située juste après la dernière maison située à votre gauche.
Refermez bien cette barrière, présence de troupeaux, et suivez le sentier qui descend.

Cette première partie bien ombragée de la randonnée est relativement facile.
Elle emprunte le tracé du GR50 et vous évoluerez soit en descente soit sur le plat ou encore en montée peu accentuée.
Soyez vigilant, lorsque j'ai réalisé cette randonnée, le sentier était
détourné par endroits en raison de travaux sur cette première partie de l'itinéraire.
Vous y croiserez également plusieurs panneaux d'indication de direction; il se peut que je me sois mélangé un peu les pinceaux en notant, ce qu'il faut retenir c'est que nous souhaitons monter vers le Palastre par la combe des Roranches.

Au premier panneau, lieu dit "Les Baumettes", suivre à droite le GR50 vers Les Roranches, ne pas suivre la piste qui descend à gauche.

Au deuxième panneau, suivre l'indication "Pied du Palastre" toujours par le GR50, laissez de coté le sentier qui descend vers "les Bonnets".

Au troisième panneau, prenez la direction "Col du Palastre" toujours sur le GR50.
Ce sentier est très agréable, bien ombragé, vous y croiserez beaucoup d'essence d'arbres notamment des noisetiers et autres feuillus.

Au quatrième panneau, enfin, quittez le GR50 pour suivre le tracé bleu à votre gauche, direction "Combe des Roranches".

Attention a aucun moment vous ne devez allez au hameau "Les Roranches", si tel est le cas c'est que vous vous êtes trompés quelque part !!! La combe des Roranches se situe bien plus au Nord que le hameau du même nom.

C'est ici que la grimpette "sérieuse" de cette randonnée débute, si je peux m'exprimer ainsi.
Le tracé bleu vous mène sur un petit sentier qui grimpe en une multitudes de lacets vers le col du Palastre.
L'ascension se fait relativement facilement pour peu que l'on ait un minimum de condition physique.

Profitez de la vue sur le plateau du Champsaur et levez les yeux pour admirer de magnifiques tableaux naturels mêlant la verdure et les rochers qui émergent majestueux des pentes herbeuses.
Vous emprunterez également un passage vraiment splendide ou le sentier est creusé à même la roche et on se sent tout petit dans ce semi tunnel !!!!

Peu à peu les arbres se raréfient, nous nous rapprochons de la zone de combat (c'est l'altitude à laquelle les arbres luttent contre les conditions climatiques pour essayer de survivre et d'imposer leur présence à Dame Nature).

Puis les arbres disparaissent, le soleil haut dans le ciel nous rappelle par sa chaleur bien présente que midi n'est pas loin. 
Continuez la randonnée jusqu'au col, alt. 2205 m. environ, vous découvrez le paysage de l'autre vallée.
Devant vos yeux apparaissent les montagnes qui entourent la station d'Orcières-Merlette, sur votre droite, au Sud Est la petite Autane, plus loin la Grande Autane, le Barle, l'Aiguille, le Garabrut et face à vous vers l'Est, le sommet du Drouvet, la Pointe des Pisses et plus en avant le Roc d'Alibrandes ...

D'ici vous pouvez, en variante de cette randonnée, montez au sommet du Palastre qui culmine à 2278 m. d'altitude.
Pour ce faire emprunter le sentier à droite, direction Sud, qui mène, en le contournant par l'Est puis le Sud, au point culminant du Palastre.
Il est vrai que cette position offre une vue lointaine à 360° sur tous les massifs et vallées environnant. Par temps dégagé la falaise de Céuse voire le Mont Ventoux seront bien visibles.
Le retour vers le col se fera par le même sentier.

A partir du col, je vous propose de suivre le sentier direction Nord qui se perd rapidement dans les alpages.
Visez la crête qui se dessine face à vous entre le Pic du Clot Lamiande et la Pointe Prouveyrat et avancez à travers l'alpage en prenant de l'altitude.
Evitez de descendre car il vous faudra passer au dessus d'une combe qui se creuse en perdant de l'altitude jusqu'à devenir infranchissable.
Cette combe passée, je vous propose de vous trouvez ici, dans l'alpage, un coin confortable pour la pause déjeuner avec en fond le paysage de montagne.

Attention par ce qu'on est vite envoûté par ce spectacle qui s'offre à nos yeux mais la randonnée n'est pas terminée et après la collation il faudra reprendre les bâtons de randonnée pour continuer cet itinéraire.

Visez toujours la crête, évoquée précédemment, jusqu'à rejoindre une draille bien dessinée qui chemine le long du versant sous la ligne de crête.

Il est possible de monter jusqu'à cette crête en faisant très attention, l'autre versant est un abrupte vertigineux, restez très prudent surtout s'il y a du vent mais la vue en vaut la peine.
Vous découvrirez alors sous vos pieds la Planure et le vallon du Tourond avec son refuge, à votre gauche vers le Nord Ouest une sorte d'étrave de bateau s'élance vers le ciel, c'est le Pic du Tourond qui pointe à 2742 m. d'altitude.
Plus au Nord, c'est le Vieux Chaillol qui dépasse les 3000 m. (3163 m. exactement).
Vers le Nord Ouest, se sont les sommets des Ecrins qui s'imposent au regard (Le SIRAC, etc ...).

Rejoignez la draille, laissée en contrebas, et la suivre en visant des amas rocheux calcaires direction Est.
Passez ces Rochers, notre randonnée descend à l'abri d'un gros mamelon rocheux vers la cabane de la Baume.
Approchez de la Cabane sans y accéder, vous devez rester rive droite de la combe qui la jouxte.
Repérer un sentier qui descend, direction Sud, en bordure de quelques arbres.
Soyez vigilant ici pour ne pas vous tromper car ce sentier vous guidera vers le seul passage qui existe pour traverser une barre rocheuse calcaire qui abrite une baume (une grotte peu profonde ou plutôt une avancée rocheuse du type de celles utilisées par nos ancêtres préhistoriques pour leur servir d'"habitation").

Sous la barre rocheuse suivez le sentier qui redescend en larges lacets vers l'itinéraire balisé en provenance du col du Palastre.

La jonction se fait au niveau d'un torrent très agréable qui invite d'ailleurs à faire une petite pause !!!


Pour rejoindre les véhicules et achever cette randonnée, suivez le tracé jaune qui descend à votre gauche direction Est /Sud Est jusqu'au parking.

Sur cette dernière partie, sur le bord du chemin, vous découvrirez des arbustes aux feuilles de saule grisâtres et petites boules de couleur jaune/ oranger, ce sont des argousiers. Attention les branches sont pourvues de longues épines.
Un sirop très riche en vitamine C est extrait des fruits de l'argousier.

Après avoir passé une barrière qui permet de parquer les troupeaux, vous rejoignez une piste plus large qei vous suivrez sur votre gauche pour regagner les véhicules.

 

Voilà la boucle est bouclée, cette randonnée est l'un des plus bels itinéraires que j'ai parcouru dans ce secteur.
 

         Loulou

 



 




Créer un site
Créer un site