Les Randos de Loulou dans le CHAMPSAUR - Hautes Alpes



 Cigale - Les Randos de Loulou
 
   

Randonnée Champsaur - Alpes
PIC du TOUROND

Mise à jour : octobre 2008

 
Info. pratiques

 Carte IGN

 3437 OT - CHAMPSAUR/VIEUX-CHAILLOL/PN DES ECRINS

 Point de départ

 Station Chaillol 1600 - Syndicat d'initiative

 Balisage

 PR (indication panneaux) et hors sentier

 Dénivelé

 1150 m.

 Distance

 /

 Temps de marche

 5h00 à 6h00

 Points Culminants

 le Pic du Tourond à 2742 m.

 Commentaires

 Randonnée qui débute agréablement en sous bois puis monte au niveau des alpages. Ascension progressive jusqu'au col de la Vénasque par des sentiers bien marqués.
Attention, le Col de la Vénasque et le col Clémens sont un seul et même col, suivant les panneaux (et/ou itinéraires) que suivi nous trouvons parfois l'une, parfois l'autre appellation.
 Les derniers 300 m. de dénivelé sont très difficiles, ils s'effectuent coté Sud hors sentier sur un sol trés pentu mi-éboulis  / mi-roche friable. Une attention particulière est requise pour accéder au sommet par la présence d'apics vertigineux de part et d'autre du dernier (grand) raidillon et au Nord du Sommet.
Randonnée vraiment déconseillée par grand vent et pour les personnes qui manquent d'assurance voire sujettent au vertiges même s'il est largement possible de ne pas approcher des apics sauf au sommet.

 Itinéraire

 Randonnée PIC DU TOUROND - Champsaur - Les Randos de Loulou

AVERTISSEMENT
Le contenu de cette page est un mémento personnel dont le partage a pour seul but de témoigner de l’attrait des espaces naturels qui nous entourent et de l’intérêt de la randonnée pédestre comme moyen de les découvrir.
Il ne s’agit nullement d’un guide de randonnée. D’ailleurs, la situation perçue le jour de cette randonnée a pu évoluer et pourrait ne plus correspondre à la réalité d'aujourd'hui. De ce fait, il appartient à chacun de bien préparer sa sortie.
Notamment, il est recommandé de consulter la réglementation en vigueur, de s’assurer que les accès aux massifs sont toujours possibles et les sentiers toujours praticables, de vérifier l'actualité des itinéraires et les prévisions météo.
Enfin, il est essentiel d’adapter le parcours à ses propres capacités et limites pour ne pas se mettre en difficulté voire en danger.
 

Rando Pic du Tourond - Champsaur - Les Randos de Loulou
Vue sur le Vallon du Tourond depuis le Pic du Tourond !!!

 

Mon mémo de rando ...

Panneau départ randonnée

 Depuis le parking du syndicat d'initiative, rejoindre le départ de cette randonnée qui n'est autre que la piste carrossable qui monte, direction Est, vers le col de la Vénasque.
Cette piste se trouve derrière le syndicat d'initiative qu'il suffit de contourner par le petit escalier situé à gauche du bâtiment.

Suivre la piste pendant 1.5 km environ en prenant soin de bien emprunter l'embranchement de gauche au niveau du deuxième virage en épingle très serrée.
Il faut être attentif pour ne pas rater le départ du petit sentier à gauche.

Au départ de ce sentier, présence d'un grand panneau abrité
Ici on quitte la piste pour monter entre les mélèzes ...représentant la carte du massif.

Des panneaux jaune d'indications nous renseignent sur les directions à suivre.

Nous voilà donc partis sur un sentier qui serpente entre les mélèzes, nous commençons notre ascension en sous-bois.

Après quelques lacets nous parvenons à une intersection, suivre la direction "Col de la Vénasque / col de la Pisse" sur un itinéraire qui passe en surplomb d'un grand bassin, une réserve d'eau utilisée pour l'alimentation les canons à neige l'hiver.

La pente devient moins importante pour accéder à une nouvelle intersection.

Prendre à gauche le sentier qui monte un peu raide puis à une nouvelle intersection laisser à gauche le sentier qui rejoins le Col de la Pisse et poursuivre direction Est / Sud-Est vers le Col de la Vénasque.

Nous avons quitté depuis un bon bout de temps l'altitude des zones boisées, cette randonnée nous offre de beaux paysages, nous évoluons dans un cirque de montagnes c'est assez majestueux.

En arrivant à une nouvelle croisée des chemins, un problème se pose : depuis le début nous suivons la direction "Col de la Vénasque", ici cette indication n'apparaît plus ??
... il faut suivre "Col de Clémens", ce col porte ces deux appellations !!! la raison ? Autrefois les habitants d'une vallée appelait ce col d'un nom et les habitants de l'autre vallée de l'autre nom ??

Aujourd'hui, sur les cartes apparaissent les deux appellations mais sur le terrain, nous pouvons encore trouver soit l'un soit l'autre !!!  ....  Il suffit de le savoir.

Ici prendre à gauche, direction Nord, la randonnée se poursuit sur un sentier qui continue de grimper en lacet de plus en plus serrés au fur et à mesure que la pente s'accentue.

Il ne faut pas troubler la quiétude des troupeaux de brebis ...Nous parvenons à un plateau d'alpage où il n'est pas rare de croiser un troupeau de brebis qui déambulent paisiblement sur les pentes herbeuses.

Il ne faut jamais traverser un troupeau, cela pour deux raisons : la première est que nous risquons d'effrayer les bêtes qui vont alors partir en courant avec le risque qu'elles se blessent ou qu'elles s'éparpillent et que certaines s'isolent voire s'égarent. Effrayée, une chèvre est également capable de charger l'intrus, ça arrive et ça peut faire très mal. 

La deuxième raison est que si le troupeau est gardé par un Patou celui-ci peut nous considérer comme un prédateur éventuel et nous attaquer pour défendre le troupeau. Alors prudence !!! 

De ce plateau nous accédons au col à 2487 m.
La suite de la randonnée consiste à passer le col et suivre très brièvement le sentier qui redescend vers le vallon du Tourond.

Mais au troisième virage, nous quittons ce sentier sur la gauche direction Nord pour remonter
Comme des vestiges antiques !!parallèlement au pierrier de roches rougeâtres afin de contourner la pointe Nord de la Vénasque.

Ici, nous pouvons observer une curiosité : les mouvements figés de la roche. On croirait découvrir, semi ensevelis, les vestiges de constructions antiques, des arcades et des voûtes qui auraient été façonnées de la main de l'Homme pour soutenir la masse rocheuse ...

Nous accédons bientôt à une sorte de col situé au Nord de la pointe Nord de la Vénasque. De là, nous nous lançons dans l'ascension, assez difficile, des 300 derniers mètres de dénivelé pour atteindre le point culminant de cette randonnée : le Pic du Tourond qui culmine à 2742 m.

Pour cette dernière montée la vigilance est de rigueur: sol non stabilisé, pente raide, altitude, ... le risque de glisser ou de chuter est bien présent et surtout il faut éviter de trop s'approcher des à-pics qui encadrent le plan incliné sur lequel nous évoluons, la prudence est de rigueur. 

Le sommet n'offre pas un espace important, un petit groupe d'une petite dizaine d'âmes pourra s'y installer pour déjeuner.
Attention, la face Nord du sommet est également un à-pic assez verti
gineux.

Le haut sommet qui s'élève
Grés moucheté que l'on trouve uniquement dans ce massif face à nous coté Nord n'être autre que celui du vieux Chaillol. La vue est très agréable, quand le brouillard n'est pas de la partie, notamment vers l'EST où le Pic du Tourond domine le vallon du même nom.

En terme de géologie, il faut savoir que le massif du pic du Tourond est le seul endroit sur la planète bleue où il a été trouvé cette roche particulière sur laquelle nous évoluons par moment lors de cette randonnée : le Grés Moucheté du Champsaur de couleur gris/vert ou légèrement rosé.

Concernant la flore, Linaire Alpine plante protégéenous avons pu observer, en grimpant ces derniers 300 m. avant le sommet, une petite plante grasse rampante de couleur orange et mauve qui se protège dans la roche.
Il s'agit de la Linaire Alpine, c'est une plante protégée, il est interdit de la ramasser mais la photographie est autorisée !!!

On peut retrouver cette espèce jusqu'à une altitude de 3800m., il n'existe qu'une seule espèce capable de vivre à des altitudes encore plus élevées c'est la Renoncule des glaciers qui dépasse les 4000 m. d'altitude.

 Le retour de cette randonnée se fera par le même itinéraire jusqu'au dernier croisement de sentiers passé à l'aller, celui du "vieux" panneau portant l'indication "Col de Clémens".

A cet endroit, nous n'avons pas repris le sentier utilisé à la montée. Nous avons suivi le sentier à gauche, direction Sud, en direction de "Le Crest" (cette indication n'est pas mentionnée sur les panneaux, c'est a l'aide de la carte ign que nous nous sommes orientés).

Suivre ce sentier, à flanc de montagne, il faut passer plusieurs "pisses" plus ou moins alimentées pour parvenir sur une crête.
Là, il faut être attentif, avant d'atteindre l'extrémité de ce "promontoire", sur la droite il faut emprunter un sentier un peu dissimulé qui descend au travers d'une futaie d'aulnes. 

La face Ouest du Pic du Tourond Suivre ce sentier envahit au début par une abondante végétation et descendre jusqu'à buter sur un autre sentier.

Emprunter ce dernier vers le Nord-Nord/Ouest, à droite, il nous amène en sous bois vers une nouvelle intersection, prendre alors le sentier de gauche.

Ici, les panneaux du sentier de droite indiquent "Col de la Pisse - Col de Clémens". Attention , cet itinéraire remonte vers le Col de la Vénasque !!!!

Donc, suivre le sentier de gauche qui descend en lacets vers la fin de cette randonnée.

Nous rejoignons la piste, empruntée le matin, au niveau d'une fontaine (indication "Eau non contrôlée" qui ne veut pas dire qu'elle n'est pas potable).

Au dessus de nous, nous apercevons la face Ouest du Pic du Tourond.

En descendant la piste vers le Sud/Ouest nous passons, 100 mètres plus loin, à l'endroit où, à l'aller, nous avons quitté cette même piste au niveau du grand panneau abrité (carte du massif).

La piste nous ramène au centre de la station et au parking où les véhicules vous attendent.

Encore une belle randonnée qui se termine, le lendemain nous avons eu mal aux gambettes mais pas de regret, nous en avons pris plein les yeux, ça valait vraiment le coup ...

 

 Loulou

 



Créer un site
Créer un site