Randonnées dans le massif de la Sainte-Baume

 


 

 Retour au Sommaire général des randonnées


 

 8/ Le Pic de Bertagne depuis le col de l'Espigoulier  
(massif de la Sainte Baume Gémenos / Plan d'Aups)

 
 

Info. pratiques

 Carte IGN

 3245 ET - Aubagne - La ciotat - Massif de la Sainte Baume

 Accés

 Depuis Marseille rejoindre Gémenos par A502 et RN8 puis empruntez la D2 en direction de Plan D'aups jusqu'au Col de l'Espigoulier.
En venant du Var, rejoindre Plan d'Aups puis le col de l'Espigoulier par la D80 (en direction d'Ariol) puis la D2 vers Gémenos.
Le départ se fait du col, un petit parking est aménagé sur la piste D.F.C.I. (piste de Défense des Forêts Contre l'Incendie) qui part plein OUEST au niveau du col.
ATTENTION : ne pas obstruer le passage pour les véhicules de pompiers. 

Coordonnées GPS : Long.5° 39' 43" E / Lat.43° 18' 60" N

 Balisage

 balisages variés (anciens pointillés bleus, jaune et pointillé jaune) et sentiers hors balisage

 Dénivelé

 environ 550 m.

 Distance
Donnée non fiable !

 11 km.
 (Pour 1 personne de taille 1m72 : nombre de pas = 19 630 )

 Temps de marche

 environ 5h00

 Variante

 Plusieurs possibilités existent pour rallonger cet itinéraire, par exemple :
 - A/R jusqu'à la glacière du Fauge 
 - descendre jusqu'à la grande baume, voir La Tour Cauvin par les dents de Roque Forcade
 - réaliser un détour par la tour de Cauvin, voir La Tour Cauvin par les dents de Roque Forcade

 Points culminants

 Pic de bertagne ≈ 1030 m. 
(nota : le Pic de Bertagne culmine à 1042 m.)
    Alt. mini = 730 m.
    Alt. maxi = 1030 m.

 Cotation

Randonnée moyenne à fatiguante - 500 m < dénivelé < 1 000 m et/ou 10Km < distance < 15Km      Jolie randonnée, vaut le coup d`oeil - quelques curiosités à découvrir. Cotation POT (Pénibilité-Orientation-Technicité) :
P2 / O2 / T2

 Commentaires

 Belle balade assez sauvage qui permet de profiter d'une belle vue sans faire des dénivelés gigantesques.
Ce parcours ne présente pas de difficulté majeur hormis le passage du ressaut rocheux et éventuellement le cheminement sur des portions pentues de sentiers très caillouteux. Cela laisse la possibilité d'emmener des enfants pour peu qu'ils soient alerte et en capacité de marcher sur cette distance et sur ce dénivelé. Toutefois, il faudra tout de même être attentif au Pic de Bertagne, aucune barrière ne protège de la chute en bordure de falaise. La présence d'enfants ou d'animaux domestiques dans ce secteur nécessitera une surveillance accrue.

 Itinéraire
 et
 Profil

     Vignette tracé Alpes                     

   

Descriptif

 

Le début de cette randonnée est strictement identique au début de l'itinéraire de La Tour de Cauvin par les dents de Roque Forcade, mais par souci de commodités de lecture, je répète ici le descrpitif.

Depuis le parking, il faut se diriger vers le Nord EST, en montant vers le doigt de Salomon qui constitue le premier pilier rocheux des Dents de Roque Forcade (les dents de la roche fourchue). Suivre le sentier non balisé qui se dessine sur la ligne de crête, il ne faut pas emprunter le tracé jaune, en direction du col du Cros, qui débute 50 m. plus à l'Ouest, en sortie de virage de la D2.


 

C'est une ascension un peu raide. Au bout de 20/25 minutes, le sentier atteint le pied du Doigt de Salomon.
Des points de peinture bleu signalent le début d'un petit sentier qui longe la falaise par le Nord. Le sentier en balcon suit les mouvements de la paroi rocheuse. La végétation présente, casse l'impression de vide que peut donner la forte pente qui borde la gauche du chemin.
Le sentier oblique franchement à droite en formant quasiment un angle à 90°. Une petite grotte se dissimule, à droite, dans un repli de la falaise. 

 

Bientôt le sentier pénètre dans une zone boisée. Dans une partie ascendante, un petit cairn marque le départ d'un sentier à droite qui butte immédiatement sur un mur rocheux. C'est le passage Nord qui permet d'accéder au plateau sommital du Plan des vaches (35 à 40 min. depuis le départ), un marquage bleu est peint sur la roche.
Ce ressaut rocheux, où la présence de végétation atténue l'appréhension reste un passage délicat pour lequel il faut être prudent et attentif. 


Une fois passée la partie la plus raide, qui nécessite l'usage des mains, des cairns marquent le cheminement par des blocs formant des marches puis l'ascension s'achève sur une pente herbeuse que l'enfilade de cairns traverse vers le Sud / Sud Est jusqu'à la naissance d'une trace de sentier (compter 10 minutes depuis le ressaut rocheux).

Suivre ce sentier, il traverse le Plan des vaches d'Ouest en Est en passant à proximité de l'aven du Plan des Vaches.

Personnellement, je me suis écarté de ce sentier pour longer la bordure Nord du plateau, cherchant à droite à gauche un autre aven dont l'existence était mentionnée sur d'ancienne carte IGN.
C'est en déambulant ainsi que j'ai apperçu à une certaine distance devant moi un pelage marron clair. Ma mauvaise vue ne m'a pas permis de distinguer l'animal avec précision, dans un premier temps, j'ai pensé à un chevreuil ... les photos prises à la volée m'indiqueront plus tard qu'il s'agissait d'un chamois !!


UN CHAMOIS !!!! Mais Què UN CHAMOIS !!!! T'es pas un peu FADÓLÍ mon pauvre Loulou !!!!  " 


C'est aussi ce que je me suis dit mais après quelques recherches sur le Net, il s'avère que le chamois a été (ré)introduit dans le massif de la Sainte Baume en 2005 par des fédérations de chasse, 13 femelles et 14 mâles originaires du parc du Mercantour comme le stipule cet extrait d'une étude de faisabilité de réintroduction du Chamois.

Mais revenons à notre randonnée, pour traverser le Plan des vaches il faut compter environ 30/35 minutes de marche (plus s'il y a exploration du gouffre) pour atteindre le col du Cros.

Là, suivre le balisage jaune
vers le col de Bertagne, direction SUD puis SUD-EST.
Au col de Bertagne (10 min. de marche), suivre la direction du Pic de Bertagne (balisage jaune) qui est annoncé à 25 minutes de marche.

Le sentier s'élève puis s'accentue franchement pour gravir le dernier dénivelé par des lacets qui progressent dans la paroi rocheuse qui s'élève comme un rempart paraissant infranchissable.

Après 22 minutes exactement, j'atteinds la route de crête. En face, un panneau directionnel matérialise le sentier qu'il faudra suivre plus tard en direction du col du Fauge. Pour l'heure, j'opte de me diriger vers la boule blanche pour profiter de la vue qu'offre cet éperon rocheux que constitut le Pic de Bertagne qui culmine à 1042 m. d'altitude.
Le sentier jaune quitte la route, pour contourner par la gauche les installations de l'aviation civile, et nous amene en bordure de l'apic vertigineux que constitue la falaise de 220 m de hauteur (30/35 minutes depuis le col de Bertagne).
 Depuis le col de l'Espigoulier, il faut prévoir 2h00 / 2h15 de marche pour parvenir au pic de Bertagne. Bien sûr tout dépend du rythme de marche, il faut aussi ajouter les temps de pauses.

S'il n'y a pas de vent, le pic de Bertagne, et la vue qu'il offre sur le paysage alentour, constitue une bien belle salle à manger !!!

La pause casse-croute terminée, il faut reprendre le cours de la randonnée.
Après avoir rejoint la route, regagner le panneau directionnel apperçu en venant et suivre vers le GR 98 annoncé à 15 min. de marche.

Passé un premier panneau qui annonce la glacière à 35 min. (c'est une première possibilité d'itinéraire à suivre que je n'ai pas saisi). Á ce panneau vous êtes au 
col du Fauge.
 
Poursuivre vers le SUD EST en direction du GR98 qui est atteint en 2 petites minutes de marche.

Le GR98, en direction du col de l'Ange et de Gémenos, est une deuxième possibilité d'itinéraire. 

Pour ma part, je n'ai pris aucune de ces 2 options de circuits balisés, du panneau directionnel sur le GR 98, je suis remonté 50 mètres sur mes pas et j'ai pris à gauche,
direction Sud Ouesten longeant une petite dorsale rocheuse sur la ligne de crête.
Après une bonne centaine de mètres, un sentier se dessine, puis passé un replat, il entame une longue descente dans les cailloux avec une alternance d'inclinaisons plus ou moins marquées.

J'ai fait ce choix d'itinéraire mais ce sentier n'est absolument pas agréable, à éviter.
Je vous conseille d'opter pour l'un des deux autres itinéraires mentionnés avant dans le texte et qui sont balisés.
Le choix se fera en fonction du temps dont vous disposez et de votre état de fatigue, en sachant qu'en passant par le GR98, le temps de marche sera plus long. 

Me concernant, j'ai donc suivi l'itinéraire, sans balisage, que je mettais fixé.
Après 40 min. de marche
dépourvues d'agrément,  je rejoins le sentier jaune qui relie le Pas de Cugens aux ruines de la bergerie du Défends.
Suivre la trace jaune sur la droite, c'est à dire direction NORD EST pour cheminer vers le Pas de Cugens.
Après 10 min. de marche, des pointillés jaunes s'éloignent sur la gauche du tracé jaune pour passer au Pas de Cugens. Les personnes d'une extême sensibilité au vertige éviteront les pointillés jaune qui ne présentent pas de difficulté particulière pour le commun des mortels.

  En 3 minutes, on retrouve le balisage jaune qui a dû effectuer une boucle un peu plus haut que le Pas de Cugens, le suivre en direction de l'éperon rocheux du pic de Bertagne, vers le NORD EST.

Le sentier jaune contourne le pic de Bertagne par l'Ouest, à droite arrive un sentier (indication "vers le Col du Fauge") il correspond à la première option d'itinéraire mentionnée plus avant dans le texte.

Poursuivre sur le sentier jaune 
en direction du col de Bertagne, laisser à gauche les sentiers qui descendent vers la glacière pour parvenir au col de Bertagne matérialisé par le monument des excurtionnistes marseillais (compter environ 35 minutes depuis la jonction avec le balisage jaune Défends-Pas de Cugens).

Du col de Bertagne, suivre le sentier jaune en direction de l'Espigoulier. Il passe par le col du Cros puis emprunte le Chemin des Aurens sous la falaise Sud du plan des vaches pour rejoindre le col de l'Espigoulier.

Du col de Bertagne au col de l'Espigoulier, il faut compter environ 45 minutes de marche.

Le temps de marche comptabilisé depuis la reprise après la pause repas est d'environ 2h40 (hors pause), ce qui fait pour la journée un total d'environ 5h00 de marche.

Bonne balade ...
 

  Loulou   

  

 

Retour au sommaire des randonnées de la Sainte-Baume 


     ... et pour laisser un message sur le livre d'or   




  

 Retour au Sommaire général des randonnées

  

 

 

 




Créer un site
Créer un site