Randonnées dans le verdon (suite 1)
 

  ...



 

 Retour au Sommaire général des randonnées

 

 2/ Le sentier Blanc/Martel au départ de la Maline   
(Gorges du Verdon - Forntière Var/Alpes de Haute Provence)

 

Info. pratiques

 Carte IGN

 3442 OT GORGES-DU-VERDON/MOUSTIERS-SAINTE-MARIE/LAC DE SAINTE-CROIX

 Accés

 Rejoindre La Palud sur Verdon 04120 puis le Chalet de la Maline par la D23. Nécessité de laisser un deuxième véhicule à l'arrivée au parking du Point Sublime ou au Parking du couloir Samson.
 > Départ Randonnée Chalet de la Maline =
[Long. 6° 20' 41,0 E / Lat. 43° 44' 47,0 N / alt. 903 m.]
 > Arrivée Randonnée parking Point Sublime = [Long. 6° 23' 54,0 E / Lat. 43° 47' 39,0 N / alt. 792 m.]

 Balisage

 GR 4 - balisage Rouge et Blanc
 PR jaune pour la Mescla

 Dénivelé

 Au départ -300m. entre la maline et le fond des gorges.
 Puis environ + 250 m. jusqu'au parking du Couloir Samson (ajoutez 100m. pour rejoindre le point Sublime)

 Distance
Donnée non fiable !

 15 km

 Temps de marche

 - Temps de marche total avec petites pauses : 5h30*, inclus 30 minutes pour la Mescla.
 - Pause déjeuner : 55 minutes
 - Soit un total de 6h25* (Départ Chalet de la Maline à 9h10, Arrivée Parking couloir Samson à 15h35)
 (*) Prendre en compte le fait que nous avons réalisé cette randonnée en période de faible fréquentation (voir Commentaires) et que nous nous sommes arrêtés au parking du couloir Samson.

 Variante

 - A/R à La Mescla
 - Réaliser l'itinéraire en sens inverse, c'est à dire dans le Sens Point Sublime vers Chalet de la Maline.

 Points Culminants

 le point culminant est le point de départ, le chalet de la Maline à 893 m. d'altitude

 Cotation

Randonnée Sérieuse - dénivelé > 1 000 m et/ou distance > 15 Km.     Randonnée très belle et très agréable - Rando Coup de coeur Cotation POT (Pénibilité-Orientation-Technicité) :
P / O / T

 Commentaires

 Itinéraire très sympathique dans les gorges du verdon sans difficulté particulière hormis sa longueur. Réalisé au départ du chalet de la Maline (Commune de La Palud s/Verdon 04120), le parcours suit le GR4, le long du Verdon, jusqu'au couloir Samson voire jusqu'au Point Sublime (Commune de Rougon 04120). Dans ce sens, il n'y a pas de gros raidillons à monter, après la descente depuis le chalet de la Maline, le sentier remonte progressivment jusqu'au couloir Samson avec un petit raidillon au niveau de la brèche Imbert.   Bien évidement, la randonnée est réalisable en sens inverse mais il faudra grimper les 252 marches de la brèche Imbert, les marches de l'éboulis de Guègues et finir par la remontée depuis le fond du Verdon jusqu'au Chalet de la Maline.
La distance entre ces deux points (16km) nécessite de disposer de 2 véhicules, l'aller retour dans la journée est réservé au randonneur "sportif". Dans votre préparation de randonnée, tenez compte de ces aller/retour en véhicules pour calculer votre timing total de la journée. Pour vous donner un ordre d'idée, il faut compter environ 30 minutes pour rallier le Chalet de la maline depuis le parking du Couloir samson, idem dans l'autre sens.
Le temps de marche va dépendre de votre propre capacité et de votre rythme de marche mais également de la période à laquelle vous effectuerez cette randonnée. Effectivement, le passage des échelles de la brèche d'Imbert peut s'avérer être très chronophage en période de forte fréquentation (l'étroitesse des 
échelles rend impossible toute tentative de s'y croiser). Nous, nous avons réalisé cette randonnée en semaine au mois de mai, nous n'avons rencontré personne dans cet étranglement, la descente des 252 marches a duré 6 minutes; en haute saison, j'imagine aisément ce temps être multiplié par 10, pensez-y !!  
Le détour vers la Mescla est conseillé même s'il ne révolutionnera pas votre randonnée, ce crochet a rallongé notre temps total d'
environ 30 minutes.

 Tracé et Profil d'itinéraire

 Tracé : 


 

 




 
Descriptif

 

 Après avoir laissé un deuxième véhicule à l'arrivée et garé votre véhicule près du Chalet de la Maline (arriver de bonne heure pour avoir une place), remontez vers ce dernier et le contourner par la gauche.
Le GR4 suit la route des crêtes (D23) en provenance de La Palud sur Verdon et plonge dans le Canyon depuis la départementale, juste après le Chalet de la Maline, au Nord Est de celui-ci.

C'est un sentier très agréable, je craignais qu'il soit très pentu et qu'il ne réveille mes vieilles douleurs aux genoux dès le début de la randonnée, mais il n'en est rien, la descente est progressive.
Passez l'escalier du Pas d'Issane (20 minutes après le départ). Dans les pentes à fort pourcentage, le GR effectue des lacets très appréciables.

Après 35 minutes de descente, nous parvenons à la jonction du GR4 et du GR99 qui arrive de la passerelle de l'Estellier.

Ici débute la "longue" remontée des gorges du Verdon. Les falaises sur la rive gauche sont majestueuses, tout là haut est nichée l'Auberge des cavaliers et le départ du sentier de l'Imbut que nous avons réalisé 2 jours auparavant.

Après 15 minutes de marche, nous passons le Pré d'Issane puis, à 10h25, nous faisons une petite pause "barres de céréales" au bord de l'eau, nous avons déjeuné à 6h30, il faut prévenir les petites défaillances hypoglycémiques.

Après 10 minutes nous reprenons le cours de notre randonnée, 10h50 nous descendons les marches aménagées dans l'éboulis de Guègues.
Nous poursuivons notre chemin, enchantés par le spectacle qui s'offre à nos yeux ébahis par tant de beauté.

Bientôt, à l'ombre des chênes, la Mescla est annoncée sur la droite. Un balisage jaune conduit jusqu'au point de convergence du Verdon et de l'Artuby, d'où le nom de ce lieu. "La Mescla", "le mesclum" sont des termes provençaux qui signifient "le mélange" (du latin "misculare" qui peut se traduire par "mêler" et en espagnol, la mezcla = le mélange).
L'aller/retour et la pause photos à la Mescla durera 30 minutes.

Nous reprenons notre cheminement, la pente s'accentue, des marches équipent la plus forte inclinaison pour atteindre le belvédère de la brèche Imbert (alt. 710m.), à ce moment là, cela fait 2h30 que nous marchons.


Quelques photos depuis le belvédère puis nous plongeons dans l'étroite faille de 80 mètres de hauteur en empruntant les volées d'escaliers qui ne permettent pas, à 2 randonneurs venant en sens inverse, de se croiser.
Par chance, nous ne rencontrerons personne venant dans le sens de la montée.
Nous redescendrons en 6 minutes les 252 marches métalliques.
D'en haut, je pense que des personnes très sensibles au vertige peuvent ressentir des sensations fort désagréables.

Poursuivez le cours de la randonnée, la pente ascendante s'accentue un peu pour atteindre la Baume aux Hirondelles après 15 à 20 minutes de marche. Le sentier descend alors vers la Baume aux chiens et son gros cairn pyramidal (comptez environ 15 minutes depuis la baume précedente), enfin, quelques minutes plus tard, nous parvenons au Défilé des Baume Féres.
Ici le sentier vient flirter avec le niveau du verdon et se rapproche de son lit.

Il nous aura fallu 3h20 depuis le chalet de la Maline pour parvenir ici, nous décidons de gagner une plage de galets pour casser la croûte. 
Le coin est très sympas le torrent assez calme à cet endroit n'est pas bruyant, une falaise nous fait face sur l'autre rive, le soleil nous apporte une douce chaleur très agréable, c'est le pied !!!!

Après 55 minutes, nous voilà dans les starting block pour la deuxième partie de la randonnée. 


C'est une longue remontée tranquille qui commence, le sentier est d'abord bien exposé au rayons du soleil, en avançant nous croiserons des passages ombragés qui seront quand même les bien venus.
Après 1 heure de marche, nous passons non loin de l'entrée d'un tunnel désafecté. Ce tunnel n'est pas sécurisé et n'est visible que si la curiosité vous pousse à quitter le sentier !!! 

Quelques vestiges de rails de vagonnets jonchent le sols mais il ne faut pas emprunter ce tunnel et poursuivre sur le GR par le sentier balisé.
Quelques minutes plus tard, des vautours dans le ciel attirent notre attention. Objectifs braqués vers le grand bleu pendant de longues minutes, nous tentons de figer une belle image de ces créatures sur l'écran de nos
appareils photos !!! 
 

Puis le petit groupe se remet en chemin, nous atteignons l'entrée du tunnel de Trescaïre.

En faisant une halte devant l'ouverture sombre et fraîche de la cavité pour revêtir un vêtement chaud, nous avons l'heureuse surprise de la visite d'une renarde.

Elle nous tournera autour pendant de longues minutes, craintive mais affamée semble-t-il.
L'aspect enflé de ses mamelles nous laisse penser qu'elle a une portée à nourrir (la période de mise bas chez le renard s'étend de mars à mai).
Ne disposant d'aucune denrée correspondant à son régime alimentaire, nous décidons de ne rien lui donner.
Je vous invite à suivre cet exemple chaque fois que vous croiserez un animal sauvage "socialisé" en quête de nourriture. En lui donnant les aliments trop riches, trop sucrés, trop salés, trop "dénaturés" de notre alimentation moderne, vous le comdamnez en pensant bien faire !!!

Après ce premier tunnel d'une centaine de mètre, nous pénétrons quasi immédiatement après dans un second de 670 mètres de long, le tunnel du Baou. Dans celui-ci l'écart de température avec l'extérieur est vraiment important. Il ne faut surtout pas oublier la petite laine et la lampe frontale.

Des fenêtres et une passerelle sont aménagées dans ce tunnel pour pouvoir profiter d'une vue sur le couloir Samson, qui est un étranglement du lit du Verdon entre deux falaises vertigineuse.

A la sortie, le sentier nous guide vers la passerelle du Baou puis après avoir gravis quelques marches, nous retrouvons notre véhicule garé sur le parking du couloir Samson.
Il est possible de monter à pied jusqu'au point sublime, c'est même obligatoire si vous y avez laissé votre 2ème véhicule.

Depuis la pause déjeuner, nous avons mis 2h10 pour arriver jusque là, pauses photos vautours et renarde comprises.

Nous avons donc mis 6h25, toutes pauses comprises, pour ralier le Chalet de Maline au parking du Couloir Samson.


Bonne balade.

 

Loulou



 

 Retour au sommaire des randonn? de la Sainte-Baume

    

     ... et pour laisser un message sur le livre d'or   

 


 

 

 ...



 

 Retour au Sommaire général des randonnées


 

 

 3/ La Chapelle Sainte-Maxime   
Basses Gorges du Verdon - Quinson (Alpes de Haute Provence)

 

Info. pratiques

 Carte IGN

 3343 OT - Gréoux-les-bains

 Accés

 Le départ s'effectue depuis Quinson (04500), village située sur la D13 à la limite du Var et des Alpes de Haute Provence. Le parking est possible en contrebas de la D13, après le pont à gauche en quittant Quinson vers Montméyan, stationner sur l'aire dégagée au niveau de l'indication de location de canoés (présence panneau + canoé). 
Coordonnées : [Long. 6° 02' 17" E / Lat. 43° 41' 34" N] 

 Balisage

 PR jaune
 GR Rouge et Blanc

 Dénivelé

 280 mètres
 
Alt. mini = 364 m.
 Alt. maxi = 549 m.

 Distance
Donnée non fiable !

 /

 Temps de marche

 environ 3h30 / 3h45

 Variante

 oui il existe des variantes de parcours, consulter la carte IGN.
 Existence d'une grotte non loin du parcours, la Baume des pierres située entre Quinson et St Julien

 Intérêts

 - Chapelle Ste Maxime (364 m.)
 - Ou
vrages de l'ancien canal du Verdon
 - Evolution en bordure du Verdon, dans les basses gorges
 - Vue panoramique sur Quinson
 - A Quinson, en plus de cette randonnée, possibilité de visiter le Musée de Préhistoire de Quinson qui propose la visite d'une grotte phéhistorique.

 Cotation

Randonnée aisée - dénivelé maxi 500 m et/ou distance maxi 10 Km          Randonnée globalement plaisante ne présentant pas d`intéret particulier. Cotation POT (Pénibilité-Orientation-Technicité) :
P / O / T

 Commentaires

 Randonnée plaisante essentiellement sur les rives du Verdon, dans le ravin Ste Maxime et à la Chapelle Ste Maxime. L'évolution sur les larges pistes du plateau de Mala Soque ne m'a pas vraiment conquis pour ne pas dire ennuyé. Je conseille donc de faire cette randonnée dans le sens inverse à celui décrit sur cette page pour finir sur de belles images.
Peut être qu'un petit détour par la Baume des Pierres pourrait ajouter de l'intérêt à cet itinéraire (je n'ai pas fait ce crochet)
A noter que des modifications de balisage ont été effectuées par la FFRP depuis que j'ai réalisé cette randonnée. Effectivement la nouvelle portion du GR 99 a été inaugurée le 13 juin 2014 soit à peu près 3 semaines après notre passage au cours duquel nous nous sommes d'ailleurs heurtés à des fermetures de sentiers qui étaient en cours de travaux.
Toutefois les sentiers empruntés restent présents et auront peut être changé de couleur de balisage. Il faudra attendre 2016 pour que l'Ign publie la nouvelle version de sa carte TOP 25 du secteur, en attendant vous trouverez quelques différences entre le tracé du GR sur la carte de 2006 et la réalité du tracé du GR sur le terrain.
Soyez donc attentif pour vous orienter.

 Tracé  d'itinéraire

 Vignette tracé Alpes

 





 

 
Descriptif

 

Le départ de la randonnée se fait depuis la D13, après le pont en sortie de Quinson en direction de Montméyan.
Le sentier de la Chapelle s'élève à droite par un escalier constitué de grosses dalles rocheuses taillées (suivre direction Chapelle

Sainte Maxime).

 

Le début de cette randonnée est très agréable, alternant des passages sur des passerelles suspendues au dessus du Verdon (pas de risque de vertige pour rassurer les intéressés) et des cheminements en bordures de l'ancien canal.

Le sentier est ombragé, le Verdon qui s'écoule paisiblement nous remplit de plénitude.

Cheminez ainsi pendant environ 30 à 40 minutes.



Vous parvenez à une bifurcation (panneau CG04 appellation "Basses gorges du Verdon - Alt. 370 m.") :
- soit vous continuez tout droit sur le GR pour poursuivre le parcours en bordure de Verdon,
- soit vous traversez l'ancien canal par une petite passerelle pour suivre vers la Chapelle Ste Maxime (traces jaunes balisaient cet itinéraire, le jour de notre passage).

Dans notre cas, à mi mai 2014, nous n'avions pas le choix. La portion de GR continuant droit devant en longeant le Verdon, direction Nord Ouest, était en travaux et donc condamnée.
Nous n'avons donc eu d'autre possibilité que celle d'emprunter le petit pont sur le canal pour suivre vers la "Chapelle Ste Maxime" ou le "Carrefour de la Draille des vaches" (le balisage était jaune à ce moment là).
Vous concernant, vous aurez le choix, je vous conseille de poursuivre sur le GR mais cet itinéraire là ne sera pas décrit sur cette page web.

Mais reprenons le fil de notre randonnée, nous traversons donc l'ancien canal puis nous nous élevons, par un raidillon que nous avons baptisé "la montée des rondins", vers le carrefour de la Drailles des Vaches que nous atteignons en 25 minutes environ.
Nous poursuivons en direction de la Chapelle Ste Maxime, mentionnée à 20 minutes de marche par le panneau d'indications du CG04.

Passez un oratoire, malheureusement détruit, sur votre gauche puis, par un sentier ombragé qui descend tranquillement, rejoignez le carrefour de Ste Maxime Alt. 468 m. (environ 25 minutes depuis le Carrefour des Drailles des Vaches).
En poursuivant vers l'Ouest (par le même sentier), par un balisage jaune, la Chapelle Ste Maxime apparaîtra après
 10 minutes de marche environ.

Partis tard dans la matinée, nous profitons de l'espace qui s'offre à nous, à proximité du lieu de culte, pour faire l'apéro puis le pique nique.

La suite de cette randonnée consiste à repartir sur nos pas jusqu'au carrefour de Ste Maxime puis de s'orienter plein Sud (balisage rouge et blanc du GR) pour descendre dans le Ravin de Ste Maxime.

En fond de vallon, vous butez sur un sentier.
Les traces rouge et blanche qui arrivent de votre droite balisent l'itinéraire que nous avons quitté plus tôt (en raison d'une inaccessibilité temporaire) en traversant l'ancien canal par le petit pont .
Bifurquez à gauche, direction Sud/Sud-Est, remontez le vallon Ste Maxime très ombragé pour rejoindre une large piste (Panneau CG04 "Ravin de Ste Maxime" Alt. 486 m.). 
Suivre la piste sur votre gauche en direction de Quinson.

Jusqu'à présent la randonnée était très plaisante, à partir de ce point, la marche sur grandes pistes, exposées au soleil perd vraiment de son attrait, c'est dommage.

Le retour vers Quinson se fera donc par des grandes pistes qui traversent le plateau de Male Sauque où le Pistachier Térébinthe semble bien se plaire, comme dans les calanques où j'ai l'habitude de randonner.


Les panneaux du CG04 sont bien positionnés et les balisages couleur sont bien réalisés, mais la carte Ign est toujours à portée de main pour visualiser notre avancée. Je vous conseille de toujours faire cet exercice de suivi de votre progression. En cas de problème, il vous sera ainsi beaucoup plus aisé de donner votre positionnement précis aux secours. 

Nous passerons une zone riche en fossiles d'ammonites puis les vestiges d'un ancien puits en bordure de piste, pour enfin arriver à l'extrémité Est du plateau de Male Sauque.
Ici, la vue s'ouvre sur la plaine de Quinson avec
son noyau villageois de moins de 500 âmes, son lac, sa richesse préhistorique et son barrage ...
 

Pour informations :
 Le barrage de Quinson, construit à partir de 1972 et mis en service en 1974, est situé en aval du barrage de Ste Croix et en amont du lac d'Esparron (barrage de Gréoux-les-Bains). Il permet la production d'électricité par le fonctionnement d'une centrale hydro-électrique.

Y a t'il un lien entre le barrage de Quinson et l'ancien canal du verdon ?
Ce canal est
 antérieur au barrage actuel. Décidé en 1857 et réalisé sous le règne de de Napoléon III par 500 bagnards, il est mis en eau en 1868. En 1875, il dessert Aix en Pce en eau brute. Cet ancien canal, d'une capacité de débit de 4 m3 par seconde, approvisionnait 7 communes et irriguait 3000ha de la région aixoise. Il était alimenté grâce à un autre barrage de 15 m. de haut édifié en amont de Quinson en 1866. Cet ancien barrage existe toujours, noyé sous les eaux de la retenue de Quinson.

La construction de la branche aixoise du canal de Provence mettra un terme à l'utilisation du canal du Verdon (désaffecté en 1970 avant la construction du barrage actuel) comme vous le verrez par vous-même lors de cette randonnée en empruntant le sentier qui chemine entre le verdon et cet ancien canal pourvu de nombreux tunnels.

 
Barrage de Quinson - 2014

Quelques caractéristiques du barrage de Quinson:
Hauteur = 54.5 m. - Longueur = 122.6m. - Largeur = 8 m. en pied et 3 m. en crête - Capacité de réserve d'eau = 19,5 millions de m3 - Puissance totale = 40 MégaWatt (à comparer aux 380 MW du barrage de Serre-Ponçon)

 
... De là, le GR redescend vers Quinson par un sentier fortement raviné jusqu'à la D13 (comptez environ 20 min. de descente).

Traversez la départementale et suivez le petit sentier, direction Nord Ouest, qui vous ramène aux voitures.

Nota : Pour faire la randonnée en sens inverse, vous devrez suivre le GR en remontant ce sentier raviné, puis suivre l'itinéraire balisé.  


Notre randonnée se termine ici, bonne balade.

 

Loulou



 

 Retour au sommaire des randonn? de la Sainte-Baume

    

    ... et pour laisser un message sur le livre d'or   




 

 

Retour au Sommaire général des randonnées

 

 


 
 

 

 

 
Afficher la suite de cette page
Créer un site
Créer un site