Randonnées dans le Massif Saint-Cyr
 

  Bouton Cigale fond transparent

  

 
 Balade à la source des Eaux Vives au départ de la Barasse
(Marseile 13011)

Mise à jour 2011

  
 
Infos Pratiques
Carte IGN :  3145ET Marseille Les Calanques
 
Accès :







 
Bus 15 au départ de la station de métro Dromel - arrêt "La Barasse"
Bus 40 au départ de Castellane
Bus 50 au départ de Castellane prend l’A50 -arrêt "La Barasse"
 
Puis remontez le chemin du vallon de la Barasse jusqu’au point de départ soit 700m de route (pas forcément agréable).
En voiture, vous pouvez vous garer sur le parking du point de départ (Anciens fours à chaux de l'Electro-chimie puis Péchiney du chemin du vallon de la Barasse).
 
Balisages : 
 
PR, tracé jaune et tracé bleu
 
Dénivelé :
 
 environ 300 m.
 
Distance :
 
 /
 
Temps de marche :



 
- Pour des adultes comptez entre 2h30 à 3h00 de marche en tout (bien sûr tout dépend de votre rythme).
- Avec des enfants les arrêts seront plus fréquents, comptez entre 3h00 et 3h30.
Variante :
 

   /
 

Points culminants:
 
 Source des Eaux Vives à 362 m. et point le plus haut 385 m. environ.
 
Cotation :
 Randonnée, ou partie de rando, facile envisageable avec des enfants.         Randonnée aisée - dénivelé maxi 500 m et/ou distance maxi 10 Km          Randonnée plaisante ne présentant pas un intéret particulier.+
 
Commentaires :
 
Avertissement : cet itinéraire pénètre dans la zone dite "ZONE DANGEREUSE" dont l'accès est interdit par la Servitude de sécurité Ar6/50/2122 du 13/01/2005 liée à la présence du champ de tir du camp militaire de Carpiagne. Malheureusement sur place l'absence de signalisation ne permet pas de définir les limites de cette "zone dangereuse" !!! Plus d'info ici
 
Balade sans grande difficulté et en boucle pour une sortie familiale dans un paysage de garrigue.
Les points qui peuvent intéresser les enfants : découverte de la flore, une grotte ou une galerie d'extraction (?), la source des Eaux Vives, la ruine du jas Henri, ...
Eviter les fortes chaleurs, mis à part le départ, absence totale d'arbre et d'ombre, orientation relativement aisée avec balisage bien fait sur la totalité du parcours. Evolution en fond de vallon.

Pour info, lors de cette randonnée vous pourrez encore trouver des traces de l'incendie du 22 juillet 2009 qui a touché la quasi totalité du massif Saint-Cyr.
 
Tracé d'itinéraire :   Cliquez ici pour visualiser le tracé de cette balade .. 
 
 

 
 
Descriptif

 

 

  Le Départ se fait depuis La Barasse 11ème arrondissement de Marseille, à partir du parking situé devant d’anciens fours à chaux (panneaux du conseil général). On y accède en remontant le chemin du vallon de la Barasse sur environ 700 m depuis le boulevard de la Barasse.

  Contournez les fours à chaux en suivant la route et accédez à une barrière qui interdit aux véhicules l’accès à une voie goudronnée. Le tracé jaune commence ici voir la marque sur le rocher. Vous devez emprunter cette voie jusqu’à d’anciens bâtiments en ruine envahit par la végétation, ici la route se transforme en piste qui s’enfonce dans le vallon de la Barasse.

  A partir de là vous n’avez plus qu’à suivre le balisage qui est remarquablement bien réalisé.

 

 

Le tracé jaune vous mène, à l'ombre d'une forêt de pins d'Alep et de chênes, sur une piste agréable qui longe le lit d'un cours d'eau asséché. Bientôt la piste quitte la protection des frondaisons odorantes et vous apercevez à votre droite sur le bord du chemin un mur d'une hauteur de 3 mètres environ traversé d'une goulotte rouillée (20 min. depuis le départ).

C'est le témoignage de l'existence d'une activité "industrielle" en ce lieu.

En arrière de ce mur, une galerie est creusée dans la roche, peut être un site d'extraction (??) qui semble expliquer la présence du mur et de la goulotte de chargement, mais dans quel but ?

Il est possible de pénétrer dans cette galerie, il y fait bien sombre, l'utilisation d'une lampe torche est nécessaire pour parcourir la vingtaine de mètres de longueur.

Après cette petite exploration, reprenez le cours de la balade, vous arrivez à une intersection. Poursuivez par le tracé jaune qui emprunte à droite le vallon de la Barasse, laissez à votre gauche le vallon Luynant, nous reviendrons de ce coté un peu plus tard.

La piste laisse la place à un sentier qui grimpe doucement mais sûrement, au milieu de la végétation, en bordure d'un cours d'eau chantant qui annonce la découverte prochaine de la source (pensez à jetter un oeil aux vestiges circulaires d'un four à chaux artisanal).

 

FOUR A CHAUX


             Schémas d'un four à chaux artisanal

          Photo de vestiges d'un Four à chaux artisanal

 Les vestiges que vous apercevrez en bordure du sentier à votre droite environ 200 à 300 m. aprés l'intersection vallon Luynant / vallon de la Barasse sont les restes d'une construction circulaire semi-enterrée qui témoignent de la présence d'un four à chaux temporaire ou artisanal (voir la photo ci-contre).
Notre région et nos collines on vu fleurir de nombreux fours à chaux depuis le moyen age jusqu'au XIXième siècle. Le principe étant de chauffer du calcaire à haute température pour récupérer une poudre blanchâtre : la chaux. Ce matériaux sera ensuite utilisé comme liant ou enduit dans les constructions de murs.
Cette activité artisanale et itinérante sera accusée d'avoir participée à la déforestation de nos collines, ces fours à chaux étant gros consommateurs de bois, combustibles nécessaires pour alimenter les foyers. Or la calcination du calcaire nécessitait une température très vive de l'ordre de 1000°C, ces fours étaient plutôt alimentés en fagots de bois secs à fort pouvoir calorifique et non avec des grosses bûches. 

A noter également au départ de cette randonnée, au niveau du parking, la présence d'une construction maçonnée imposante.
Il s'agit des anciens fours à chaux industriels de la Sté Electrochimie (devenue Péchiney) qui fut en activité de 1907 à 1987 dans le quartier de la Barasse pour produire de l'alumine.

 

Pour remonter le vallon de la Barasse, il vous faudra marcher environ 40 minutes depuis la grotte pour accéder à la source.

L'endroit est charmant, il invite à faire une pause. Un petit espace "pelousé" en arrière de la source peut vous accueillir pour prendre le goûter avec les enfants.

Des grenouilles ont élu domicile dans la petite rétention d'eau où s'écoule l'eau de la source qui jaillit d'un petit muret daté de 1931.

Avec un peu de chance vous pourrez voir évoluer haut dans le ciel le couple d'aigles de Bonnelli qui s'est installé dans les falaises de la "Muraille de Chine" situées entre le Mont Carpiagne et le quartier de la Panouse.

Le temps passe il faut reprendre la balade. 

Continuez sur le tracé jaune, c'est le sentier qui part plein EST (à gauche de la source lorsque vous regardez la source en arrivant par le vallon de la Barasse).
Ce tracé s'élève quelque peu pour redescendre sur BARALUI (alt 353 m.) - 15 min. depuis la source.

Les ruines du Jas Henri au milieu de nulle part !!

De là suivre le sentier direction NORD-EST portant l'indication "Puits des Terres Rouges" - balisage jaune - vous accédez au vallon de Luynant.
En un quart d'heure vous croiserez les ruines du Jas Henri entourées de restanques à flanc de colline qui témoignent d'une ancienne activité agricole.


Poursuivez votre chemin, le vallon Luynant n'est pas d'une très grande beauté je dois bien l'avouer, mais l'emprunter nous permet de réaliser une boucle.
Il vous faudra environ 25 minutes pour rejoindre l'intersection vallon Luynant / vallon de la Barasse.


Puis par la même piste que celle empruntée à l'aller vous rejoignez le parking à proximité des anciens fours à chaux (20 min. depuis l'intersection).

 

Voilà la balade est terminée, elle occupera une demi-journée de vacances pour faire prendre l'air aux petits, et aux grands, tout en découvrant des coins méconnus de notre commune marseillaise.
 


Loulou

 

 

 

 Retour au Sommaire général des randonnées

 




Créer un site
Créer un site