Les Randos de Loulou dans le CHAMPSAUR 



 

Randonnée Champsaur - Htes Alpes
Le SAUT du LAIRE
au départ de Prapic avec passage par le Basset et au serre de Jean Raymond

mise à jour : septembre 2008
 
 
Infos pratiques

 Carte IGN

 3437 ET - ORCIERES-MERLETTE/SIRAC/MOURRE-FROID/PN DES ECRINS

 Accés au point de départ

 Depuis le Village d'ORCIERES suivre la D474 jusqu'à PRAPIC. Garer le véhicule sur le parking prévu à cet effet à droite avant d'entrer dans le village. Prévoir de partir avant 9h30 pour sûr de trouver une place.

Coordonnées GPS : 44° 41' 36" N / 6° 21' 58" E

 Balisage

 PR

 Dénivelé

 500 m. à 800 m. suivant l'itinéraire réalisé
Alt. max : 
Serre Jean Raymond 2349 m.

 Distance

 /

 Temps de marche

 4 à 5 h avec la variante

 Commentaires

 Randonnée jolie et intéressante pour une bonne mise en jambe (500 m. de dénivelé), 800m. avec la variante. En n'utilisant que la piste à l'aller comme au retour, cette balade devient accessible aux enfants qui marchent un peu. Le saut du laire est un coin agréable avec une belle cascade et des marmottes.

 Itinéraire

 Randonnée SAUT DU LAIRE - Champsaur - Les Randos de Loulou

 Variante

 Passage au serre de Jean Raymond

AVERTISSEMENT
Le contenu de cette page est un mémento personnel dont le partage a pour seul but de témoigner de l’attrait des espaces naturels qui nous entourent et de l’intérêt de la randonnée pédestre comme moyen de les découvrir.
Il ne s’agit nullement d’un guide de randonnée. D’ailleurs, la situation perçue le jour de cette randonnée a pu évoluer et pourrait ne plus correspondre à la réalité d'aujourd'hui. De ce fait, il appartient à chacun de bien préparer sa sortie.
Notamment, il est recommandé de consulter la réglementation en vigueur, de s’assurer que les accès aux massifs sont toujours possibles et les sentiers toujours praticables, de vérifier l'actualité des itinéraires et les prévisions météo.
Enfin, il est essentiel d’adapter le parcours à ses propres capacités et limites pour ne pas se mettre en difficulté voire en danger.
 
 
INFORMATION
 Au Saut du Laire, les marmottes sont habituées à la présence de l'Homme. Il faut être conscient que notre alimentation n'est pas adaptée à leur organisme ni à leur mode de vie.
À cause de la multitude de sucreries et autres biscuits qui leur sont données chaque été, trois marmottes sur quatre ne résistent pas à l'hiver ... une feuille de salade ou une fleur feront tout aussi bien l'affaire.
 

 Vue de la Vallée du Drac Noir
Vallée du Drac Noir qui accueille cette randonnée

   

Mon mémo de rando ... 

Maison Prapic
 

Depuis le parking (alt. 1520 m. environ), rejoindre le charmant village de Prapic. Maisons typiques, rues pavées et jolie fontaine accompagneront la traversée de ce hameau pour accéder à la piste qui marque le départ de cette randonnée, direction Sud Est en surplomb du Drac Noir.

 

Aprés une petite grimpette, nous accédons à une patte d'oie au pied d'un oratoire (1635m.), suivre le Prièresentier à droite.
Passer un pont sur le Drac puis commencer l'ascension par un sentier un peu caillouteux et présentant quelques lacets.

Plus nous montons, plus la vue sur la vallée nous émerveille.

Aprés une heure et demie de grimpette environ, nous parvenons à un replat (2050 m.), une sorte de plateau qui file jusqu'au fond du vallon vers le Sud Est, nous sommes à Basset.

C'est ici que la variante à la randonnée classique est faisable : emprunter un sentier qui monte vers le Sud Ouest en direction de la cabane du Basset (2146 m.).


Cette variante emprunte ensuite un itinéraire hors sentier, le but étant de monter au sommet de la pointe qui culmine à 2349 m. C'est le Serre de Jean Raymond qui signifie "la colline de Jean raymond".

Pour monter là haut, nous avons contourner cette pointe par le Nord en traversant l'alpage par les drailles tracées par les brebis et en prenant soin de progresser régulièrement en altitude.

Passée la crête herbeuse, nous découvrons le plateau de Basset d'où l'on aperçoit la station d'Orcières-Merlette vers le Nord-Ouest.

La vallée du Drac noir dominé par le Mourre Froid
La vallée du Drac noir dominé par le Mourre Froid

 

Pour monter au sommet du Serre de Jean Raymond, il est préférable de passer par le Sud-Ouest, la pente y est moins abrupte.
Il y a la place d'accueillir un petit groupe pour manger là haut, sinon redescendre dans le plateau de Basset, le lieu est peu fréquenté et l'alpage est grand (depuis Prapic environ 3 heures). 

Cabane saut du laire
Aprés un bon repas dans la douce chaleur, il faut reprendre le cours de notre randonnée. Pour cela, revenir vers La Cabane de Basset en passant le petit collet au Sud du Serre de Jean Raymond puis rejoindre le sentier du Basset, laissé plus tôt. Direction Sud-Est, il file vers le Saut du Laire en fond de vallée. 

Sur ce parcours moins fréquenté, les marmottes se laissent surprendre par le randonneur silencieux et observateur. L'évolution est trés facile sur un sentier en faux plat descendant. Bientôt, nous arrivons en vue du Saut du Laire situé en contrebas. Par quelques lacets, nous regagnons le pont et la cascade du Saut du laire (1886 m.).

Compter environ 1 heure de marche depuis la Cabane de Basset.

Ici, les marmottes sont beaucoup moins sauvages. Vers le Sud-ouest, des sentiers s'enfoncent plus loin et plus haut vers le cirque imposant qui ferme la vallée.
Se sont les itinéraires de randonnées qui partent vers le col des Tourettes ou le Col des Terres Blanches puis vers Dormillouse sur l'autre ver
sant ...

Chemin pavé


En ce qui nous concerne, nous poursuivons notre randonnée en passant le pont au-dessus du Drac noir et de  la cascade du Saut du Laire, bien que sécurisé, c'est un peu impressionnant.

Pour le retour, nous empruntons le large chemin pavé par endroit qui deviendra piste plus loin.

Prendre le temps d'approcher du Drac et de la Cascade pour prendre de somptueuses photos souvenir de ce lieu magnifique.


En chemin, nous passons à proximité de la chapelle de la Saulce et aprés quelques descentes un peu raides, nous regagnons Prapic par une piste large sans dénivelé.
Compter environ 1 heure pour le retour.



Voilà une randonnée sympathique, jolie et bien venue pour se mettre en jambe si on souhaite débuter un séjour de randonnées.

                                                 

 Loulou




 
 

Fin de Page




Créer un site
Créer un site