Randonnées dans le massif de la Sainte-Baume


 

 ...

 


 Retour au Sommaire général des randonnées

 


 

 6/ Le sentier Marcel Estruch  
(massif de la sainte-Baume - Plan d'Aups)

 


 

Info. pratiques

 Carte IGN

 3345 OT - "Signes - Tourves"

 Accés

 Depuis Marseille, compter un temps de trajet d'environ 45 minutes en prenant l'autoroute jusqu'à Auriol puis en empruntant la D45a en direction de Plan d'Aups. Après une ascension sur la petite route sinueuse, rejoindre la commune du Plan d'Aups par la D80, puis le parking des trois chênes qui se situe 800 mètres à l'EST de l'Hostellerie de la Ste Baume au niveau de la bifurcation D80 / D95.

 Balisage

 Marques anciennes : Jaune et pointillés jaunes 

 Dénivelé

 environ 500 m.

 Distance
Donnée non fiable !

 /

 Temps de marche

 5h45 hors pause

 Variante

 Non étudiée

 Points culminants

    Alt. mini = env. 680 m.
    Alt. maxi = env. 950 m.
    
Nota : cet itinénaire n'accède pas en crête de la Ste baume

 Cotation

    Randonnée moyenne à fatiguante - 500 m < dénivelé < 1 000 m et/ou 10Km < distance < 15Km    Randonnée très belle et très agréable - Rando Coup de coeur Cotation POT (Pénibilité-Orientation-Technicité) :
P2 / O1 / T3

 Commentaires

 Cette randonnée est très intéressante d'une part par la beauté du site, le massif de la Ste Baume, mais également par son aspect ludique lié aux passages techniques équipés.
Le balcon Marcel Estruch est réservé aux personnes non sujettent au vertige. Effectivement la deuxième partie du parcours est trés aérienne avec de nombreux passages équipés de chaînes et un cheminement sur un sentier en corniche souvent en bordure de falaise. 
Le balisage jaune est présent sur la totalité de l'itinéraire, les traces en pointillés marquent 
la portion la plus délicate. Toutefois le début du sentier Marcel Estruch, marqué par ces pointillés, n'est pas très bien indiqué, il faudra être attentif pour ne pas le manquer.
La présence d'enfants n'est pas recommandée sur cet itinéraire qui présente un risque de chutes important et qui nécessite de pouvoir accèder aux chaînes des passages équipés.

  AVERTISSEMENTS  

 Cet itinéraire présente un risque important de chute en raison de passages en corniche étroites à flanc de falaise au dessus du vide. Cette page Web est un journal de randonnée qui n'est pas un topo guide d'un professionnel de la montagne. Pour vous engagez sur ce parcours vous devrez vous assurer d'avoir pris toutes les précautions nécessaires et suffisantes pour éviter qu'un accident ne se produise. Sans être exhaustive, la liste de recommandations ci-dessous doit vous inciter à la plus grande prudence :

> La mise en oeuvre de dispositifs de protection anti chute est recommandée, des équipements de type chaîne sur anneaux scellés à la roche sont présents à certains endroits, ils peuvent servir de points d'accrochage.

> Ne pas effectuer ce parcours avec des enfants, des personnes de petites tailles, des personnes ne possédant l'entière faculté de l'usage de leurs membres supérieurs ou des animaux,

> Ne pas effectuer ce parcours si on est sujet au vertige et/ou si on n'est pas familiarisé avec la "rando-escalade" et les passages aériens pouvus, ou non, d'équipements de maintien type cable ou chaîne.  

> Ne pas effectuer ce parcours si les conditions météo ne sont pas clémentes (présence de vent, de gel, de pluie, de neige, etc ...). Même sans pluie, certaines roches sont rendues glissantes par l'humidité. 

> Ne pas effectuer ce parcours seul, ni sans être accompagné par une personne l'ayant repérée au préalable et aguerrie à ce type de difficultés techniques. Une fois engagée, il n'y a aucun échappatoire intermédiaire.

 Itinéraire

 

 

 
Descriptif

 


 Depuis le parking des 3 chênes, suivre les traces jaunes vers l'Est en laissant, 
à droite, le "Chemin des Rois" qui monte à la Grotte Ste Marie Madeleine.

Se diriger vers l'ancien tracé du GR9 en direction de Nans les Pins.




Suivre les traces jaunes qui s'orientent vers le Sud pour cheminer en sous bois par le sentier merveilleux.
Après 5 minutes de marche, une indication à la peinture jaune apposée sur un rocher sombre nous informe que nous sommes dans la bonne direction.

Le sous bois est obscur, il se fait 9h40 à ma montre mais à l'ombre du massif, la pénombre diffuse une atmosphère particulière.
La forêt semble encore endormie, aucune brise ne fait frémir la moindre feuille, aucun bruit, aucun chant d'oiseau ne vient perturber le silence de ce début de randonnée automnale.

Nous sommes tous impatients de découvrir le balcon Marcel Estruch. Aussi, nous progressons d'un bon pas sous la frondaison de cette forêt provençale exceptionnelle.
 

Après 10 minutes de marche, nous passons près de la source de Ravel, il n'y a pas d'eau mais une petite rétention maçonnée marque son emplacement.

Nous progressons toujours vers l'EST en direction du Pas de l'Aïe sur le sentier merveilleux. Nous passons la plaque commémorative, scellée sur un gros rocher (environ 30 minutes depuis le départ), en souvenir du Dr Joseph Poucel, auteur d'un superbe herbier en aquarelle de la flore provençale  (Flore de Provence).

Après environ 1h30 de marche, les traces jaunes nous ramènent sur la large piste qui conduit, 10 minutes plus tard, au vieux chêne (ou vieux Hêtre ?). 
Emprunter le petit chemin orienté Sud Est, situé à l'ouest du viel arbre sans vie, et commencer à monter en direction du Pas de Villecroze.

Il faut être attentif, après quelques minutes de marche, dans une épingle à gauche (il me semble que c'est à la deuxième épingle ??) des pointillés jaunes partent face à nous, direction Sud Ouest.

C'est le début du sentier Marcel Estruch.

Une indication à la peinture jaune portée sur un rocher le confirme (environ 1h50 de marche depuis le départ).

C'est par cette sente, qui va devenir par endroit très exposée, que nous effectuerons l'itinéraire de retour, en quelques sortes, en direction de la Chapelle des Parisiens.  
D'une façon générale, un balisage en pointillés marque soit une variante pour relier deux itinéraires principaux balisés soit un itinéraire présentant des difficultés particulières. Pour le sentier Marcel Estruch, c'est cette seconde option qu'il faut considérer alors méfiance ...

 


Nous avons encore progressé pendant 1 heure environ avant de faire la pause déjeuner. Nous nous sommes poser en bordure de falaise afin de profiter de la vue dégagée sur le plateau de Nans les Pins.

Jusqu'à cette pause, nous n'avons rencontrer aucun passage équipé de chaînes.

En revanche, nous avons eu à franchir plusieurs ressauts rocheux qui nécessitent l'utilisation des mains pour se hisser sur quelques mètres ainsi que des petites portions en balcon exposées, c'est à dire un cheminement en bordure de falaise.

Après 2h50 de marche, nous décidons donc de faire la pause casse croute.

A la reprise, nous poursuivons notre progression vers l'Ouest, après 10 minutes de marche nous passons une stèle à la mémoire de Jean-Michel RIVA.



Les passages de ressauts rocheux s'enchaînent mais rien de bien difficile jusqu'à présent pour peu que l'on dispose d'une certaine aisance dans ces grimpettes.

30 minutes après la stèle Jean-Michel RIVA, se présente le premier passage horizontal équipé d'une chaîne.

Il y a en aura  4 en tout, de différentes longueurs, de différentes difficultés mais tous sont des passages  sur des corniches trés étroites et exposées où il faut être sûr de son pas et de sa poigne.



Une chute dans ces endroits serait dramatique tant la sente est perchée haut dans la falaise.

    

Nous avions prévus des baudriers au cas où, la recommandation de Madame Prudence est de s'en servir pour s'assurer dans ces passages délicats.


Ensuite il y a deux passages verticaux délicats également équipés de chaîne.

Le premier est quasiment à la verticale, d'une hauteur de 5 à 6 mètres.


Il faut se hisser sur la paroi rocheuse, les prises pour les pieds et les mains sont trés aisées mais encore faut-il avoir toute sa lucidité et ne pas être tétanisé par le vertige.

Le deuxième passage vertical, beaucoup plus court, demande un peu plus de souplesse et de force dans les bras.



Il reste 40 minutes de marche pour rejoindre le GR9 qui descend du Pas de Villecroze vers la Chapelle des Parisiens.

Nous débouchons au niveau de la portion de ce sentier qui est aménagé en marches d'escalier (compter environ 2h00 de marche depuis la stèle Jean-Michel RIVA).
Une flèche jaune quasiment éffacée sur un rocher et un petit cairn, situés sur la gauche de ces marches d'escalier (dans le sens de la montée), matérialisent ce point de jonction.

De là, descendre direction Nord par le GR9, passer un premier oratoire, que nous appelons "l'oratoire DECHAUX", puis la Chapelle des Parisiens.


A l'oratoire suivant, quitter le GR9 car il rejoint l'Hostellerie de la Ste Baume.

Suivre, direction Sud Est, le balisage jaune du Chemin des rois (large piste recouverte de tout venant).

Passer devant la Source de Nans et regagner le parking des 3 chênes où nous avons stationné nos véhicules pour cette randonnée.

Compter environ 20 minutes depuis la Chapelle des Parisiens, pour regagner le parking, et à peu près 2h50 de marche depuis la pause déjeuner. 

La totalité de l'itinéraire a été parcouru en 5h45 environ hors temps de pause. Parcourir le sentier Marcel ESTRUCH constitue vraiment une très belle randonnée. 


Un grand MERCI à Michel qui nous a guidé sur ce superbe parcours qui m'était totalement inconnu.


 

Bonne balade ...
 

Loulou

 
 

 Retour au sommaire des randonnées de la Sainte-Baume 

 

    

 ... et pour laisser un message sur le livre d'or   

 

 


 Retour au Sommaire général des randonnées

 
 

 



Créer un site
Créer un site