Randonnée dans le Tarn (suite) 


 

 

 Bouton Cigale fond transparent

 


 

 La Forêt de Beson
Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc - Tarn 81 
Labastide-Rouairoux - Forêt Domaniale du Haut Agout

 


 

Info. pratiques

 Cartes IGN

 Carte TOP 25  - 2344ET / Montagne Noire Est - Mazamet
 Carte TOP 25  - 2444ET / Somail Minervois / St-Pons-de-Thomères / PNR Haut Languedoc

 Accés

  Pour notre séjour dans le Tarn, nous avons choisi un hébergement en chambre d'hôte en demi-pension à Baudelys. Nous vous recommandons vivement cet établissement tenu par Sandrine et Jean. La qualité de la restauration, le cadre et le calme de l'hébergement, la convivialité font de Baudelys un coin de paradis situé sur les hauteurs de Mazamet.
Cette randonnée débute à Labastide-Rouairoux qui se situe sur la D612 à 23,5 km à l'Est de Mazamet.
L'Office du Tourisme
de cette commune, positionné sur la D612 (Bd Carnot), marque le point de départ de la randonnée.

Coordonnées gps : Longitude : 02° 38' 22" E - Latitude : 43° 28' 35" N

 Balisage

 Jaune        
 puis une partie de GR7 (Rouge et Blanc) 

 Dénivelé

 530 m.
 Alt. mini = 390 m.
 Alt. maxi = 830 m.

 Distance
Distance de l'O.T.

 14 km

 Temps de marche

 5h00 à 5h30

 Variante

 Possibilité de finir la randonnée en suivant les "Sentier des Cayrans" vers "Fon de santé" à partir de Cantignous pour éviter de trop marcher sur la route (variante non réalisée par moi-même)

 Points culminants

  /

 Cotation

      Randonnée moyenne à fatiguante - 500 m < dénivelé < 1 000 m et/ou 10Km < distance < 15Km       Cotation POT (Pénibilité-Orientation-Technicité) :
P1 / O1 / T0

 Commentaires

 Randonnée sans difficulté technique particulière qui peut donc s'adresser aux enfants capables de marcher 14 km pour 530 m. de dénivelé cumulé. Un ou deux raidillons nécessiteront de grimper tout doucement pour ne pas predre son souffle mais dans l'ensemble rien de bien compliqué pour des randonneurs réguliers.
Des passages en forêt alterneront avec quelques progressions en sentiers ouverts sur des paysages vallonnés très colorés. 
Le ruisseau de Veyriès est un coin charmant, mais les conditions météo de notre séjour ne nous auront pas vraiment permis de profiter pleinement de ces lieux esthétiques.
Il faudra être attentif après le Dressou, l'exploitation récente de la forêt a généré de nouvelles pistes pour l'évolution des engins. Ces pistes non mentionnées sur les cartes IGN additionné à un balisage peu visible dans le secteur, suivant le sens de la marche, nécessite de chercher un peu le cheminement à suivre. Rien de bien compliqué quand même, rassurons-nous !!! 

 Itinéraire

   


 


 



 
Descriptif

 

 

 Le Départ de la randonnée est matérialisé au niveau du bureau de l'Office du Tourisme (OT) situé sur la route principale.











L'indication à suivre, mentionnée sur les différents panneaux qui nous orientent sur le parcours est "Sentier de la Forêt de Beson" avec un balisage jaune.

 

Depuis l'OT, traverser la route vers le Sud puis longer Le Thoré en rive gauche.
 
Bifurquer rapidement à droite pour traverser le cours d'eau en empruntant une passerelle métallique. 


Poursuivre tout droit, dir. Sud Ouest en longeant une école puis, juste avant un petit tunnel, grimper à droite quelques marches d'escalier pour accéder à la Voie Verte.
La voie verte est une ancienne voie de chemin de fer désaffectée et transformée en cheminement pour piétons et vélo.




Ici, un panneau installé par l'OT livre quelques informations sur les circuits de randonnées réalisables depuis Labastide-Rouairoux.

Suivre cette piste cyclable à droite, vers le Nord Ouest.

Passer un tonneau de lavage de l'industrie de mégisserie (industrie de tannage des peaux destinées à l'habillement) qui fit les belles années de la vallée du Thorée et de Mazamet en particulier.

 
Après une petite vingtaine de minutes, quitter la voie verte, coté gauche, par un sentier qui monte à l'ombre de quelques chataigniers vers "Bouscaud".
Ici la pente est relativement raide sur plusieurs dizaines de mètres, de mémoire ça sera le passage le plus pentu. Petits pas et bonne oxygénation sont nécessaires, c'est pas bien long mais ça coupe un peu le jambes.

En haut du raidillon suivre le chemin vers la droite, puis bifurquer à gauche, passer une ancienne machine agricole tractée, dont je ne connais pas l'utilisation.
On accéde ainsi à une aire herbeuse dégagée où sont implantées des cabanes
de chasse.

Ici, la vue sur Labastide Rouairoux est sympathique 
(35 minutes depuis le départ).  

Poursuivre plein Sud puis Sud Ouest et emprunter une piste qui nous mène en sous bois vers le pylône d'une antenne parabolique (20 minutes depuis les cabanes de chasse).
Progresser en suivant les traces jaunes, le parcours continue toujours à monter.
Un panneau indique que nous pénétrons dans la forêt domaniale du Haut Agout.
 

Poursuivre la randonnée, zones boisées et cheminements en terrain dégagés alternent permettant d'observer un paysage coloré.
L'itinéraire, relativement bien balisé, ne présente pas de difficulté particulière d'orientation jusqu'au Dressou.
Compter environ 2h30 depuis le départ.

 

Emprunter la piste ombragée orientée Sud. Soyez attentif, le balisage, dans ce secteur, n'est pas bien visible à certains endroits.
D'une façon générale, en cas de doute à une patte d'oie, il faudra privilégier la piste de droite, généralement descendante, puis chercher les marques jaunes un peu plus en avant. 
Poursuivre ainsi jusqu'au Ruisseau de Veyriès, qu'il faut traverser.
 
Comptez environ 35 mintes depuis Dressou.
 
De là se diriger vers le Col de Beson.

Après 20 minutes de marche, l'itinéraire jaune rejoint le GR7 avant d'atteindre la métairie de Beson implantée au niveau du col du même nom.

Compter 30 minutes depuis le ruisseau de Veyriès et 3h20 depuis le départ.





Passer une barrière grillagée (bien la refermer après votre passage).
Puis, Débuter, dans le vallon de Beson, une longue descente en sous-bois sur un matelas
 mouelleux fait de feuilles sèches.

Passer une 2ème barrière, qu'il faut également bien refermer (présence de troupeau).

Faire quelques photos pour une charmante cascade moussue pour enfin parvenir au hameau ruiné Les Clottes (environ 4h00 depuis le départ).

Descendre avec le GR7 jusqu'au Ruisseau de Beson que l'on traverse par un petit pont de bois. Encore 20 minutes de marche en forêt pour rejoindre une petite route.
Compter 4h30 depuis le départ.

De là, le GR7 et le "Sentier de la Forêt de Beson" suivent un itinéraire goudronné ... dommage ... ça gâche un peu le plaisir.

Il faut compter environ 30 minutes de marche sur une petite route, peu fréquentée certes mais une route tout de même, pour regagner le point de départ.

Nous avons donc réalisé le parcours en 5h00/5h15 de temps sans compter la pause déjeuner.



A noter, en passant au niveau du hameau Cantignous il est possible de suivre le "Sentier des Cayrans" pour regagner, par Fon de Santé et quelques sentiers, le point de départ à l'Office du Tourisme de Labastide-Rouairoux


 

Bonne balade ....
 

Loulou



 

 

 

    ... et pour laisser un message sur le livre d'or    




 

 

Retour au Sommaire général des randonnées

 

 

 

 
 

 




Créer un site
Créer un site