Randonnées dans le TARN - Pays d'Autan 
 



 


 

1/ La Fontaine des Trois Évêques
(Tarn - Sales Commune de Lacabarède)

 mise à jour : sept 2013

 

Info. pratiques

 Carte IGN
 

 Carte TOP 25  - 2344ET / Montagne Noire Est - Mazamet
 

 Accès

Point de départ de cette randonnée, le hameau de SALES Commune de Lacabarède : 
[coordonnées : Longitude : 02° 36' 07" E - Latitude : 43° 26' 14" N].

 Balisage

 jaune (PR) et une portion de GR7 (rouge et blanc)

 Dénivelé

 430 m.

 Distance

 12.6 km

 Temps de marche

 Environ 5h00 (avec les petites pauses)

 Variante

  /

 Points Culminants

 960 m.

 Cotation

    Randonn? ou partie de rando, facile envisageable avec des enfants.     Randonn?moyenne ?atiguante - 500 m < d?vel?lt; 1 000 m et/ou 10Km < distance < 15Km    Jolie randonn? vaut le coup d`oeil - quelques curiosit???uvrir. Cotation POT (Pénibilité-Orientation-Technicité) :
P0 - O1 - T0

 Commentaires

 Cet itinéraire de randonnée est en grande partie ombragé. Parcours agréable dans la forêt de la Montagne Noire avec alternance de passages exposés. Une portion d'itinéraire effectuée sur une piste n'est pas très agréable mais cela ne dure pas longtemps. Le relief n'est pas très accidenté aussi avec un dénivelé maxi de 430 m. cette randonnée s'adresse également aux enfants, pour peu qu'ils puissent marcher 5h00. 
Pas de difficulté technique particulière, les sentiers sont bons, le balisage est bien réalisé, ce qui ne vous dispense pas d'emporter la carte IGN avec vous.
Un tour d'horizon sur le Minervois et ses collines plus arides offre un contraste intéressant au niveau du Saladou.

 

 Tracé  d'itinéraire

Vignette tracé Alpes

 
 

 A Sales, garez votre véhicule à proximité de la petite croix érigée sur un piedestale en pierres maçonnées. Un Panneau de l'OT est également placé à cet endroit pour signaler le départ des randonnées : 2 PR sur tracés jaunes et le passage du GR 7.

Pour notre randonnée dirigez-vous direction Sud-Ouest, derrière la croix, sur la route goudronnée. Au détour d'une habitation tournez à droite, une croix en granit apparaît devant vous, suivez le sentier bordé de lames de rocher qui s'éloigne à l'ombre des hêtres direction Sud/Sud-Ouest.
La pente descendante va s'accentuer dans sentier raviné, soyez prudents.
Vous accédez rapidement à une route, la D920, que vous traversez pour reprendre le sentier qui enjambe le ruisseau de Candesoubre par un petit pont granitique (10 min. depuis le départ).
Poursuivez votre chemin, les traces jaunes empruntent un sentier sympathique ombragé par alternance, vous atteignez une deuxième route, la D182, que vous traversez et suivez, direction Sud Est, sur une centaine de mètres avant de bifurquer à droite, plein sud sur un sentier qui longe des parcelles délimitées par des fils barbelés.
Ce sentier monte progressivement, de l'autre coté de la clôture, un troupeau de vaches curieuses nous a accompagné quelques temps dans notre progression.
Après 30/35 minutes de marche depuis le petit pont, vous atteignez une piste à la côte 894 (repère 2 du topo-guide de l'OT). 
Prendre à droite sur cette piste qui s'élève vers l'Ouest avant de s'orienter de nouveau plein Sud. Serrez bien à gauche, la piste se sépare en 2 branches, celle de droite ne nous intéresse pas, assurez vous d'être sur le bon chemin en repérant les marques jaunes sur les arbres.
Vous évoluez en forêt, des chênes verts, des hêtres, des châtaigniers, c'est une multitude d'essences qui se côtoient sur ce versant de colline pour vous offrir une ombre fraîche et agréable.

Bientôt vous émergez de l'obscurité pour embrassez un paysage totalement surprenant qui nous a laissé un peu ébahi : des collines couvertes de paille séchée ou de bruyères en fleur, qui tranchent franchement avec l'itinéraire parcouru jusque là. Vous êtes parvenu au Saladou (repère 3 du topo-guide de l'OT), comptez environ 1h15 de marche depuis le départ.

 

Sur votre gauche, depuis la bosse que les bruyères ont peintes en mauve et violet, vous avez un point de vue sur le Minervois.

Notre randonnée se poursuit plein Ouest par un sentier qui monte très raide sur un dénivelé de 100 m. environ puis s'oriente vers le Sud pour redescendre dans un champs de paille jusqu'à un cairn en pierre sèche qui vous invite à poursuivre à droite sur une piste qui s'enfonce de nouveau sous la frondaison des hêtres.
(Ici le panneau blanc cerclé de rouge mentionné dans le topo-guide de l'OT n'a plus de cerclage rouge, il s'agit d'un ancien panneau de circulation routière correspondant au panneau "circulation interdite à tout véhicule dans les deux sens") - Comptez environ 25 minutes depuis le Saladou.

Poursuivez sur ce sentier large parfois ombragé, parfois exposé, pour rejoindre une piste puis une ancienne maison forestière située au niveau du Col des Salettes(repère 5 du topo-guide de l'OT), comptez environ 50 minutes depuis le cairn.

Au col, traverser la D920 et empruntez la large piste, nous avons déjeuné dans ce coin, sur le talus bordant à droite cette piste, à l'ombre des arbres, en bordure d'un champs.

Après la pause repas, reprendre la piste et poursuivre sur le sentier ombragé qui s'échappe à droite avec le balisage jaune. Quelques centaines de mètre de plus loin, vous rejoignez la piste gravillonnée et carrossable, suivie par le GR7, qui mène au Parc éolien.

Avant de remonter cette piste vers le Nord, prenez le temps de découvrir le lieu qui constitue l'objet principal de cette randonnée : la Fontaine des Trois Evèques. Pour y accéder, suivez cette piste gravillonnée vers l'Ouest sur une centaine de mètres, la "Fontaine" apparaîtra à l'ombre, à droite de la piste - 15 min depuis la pause déjeuner.

 
 Cette Fontaine des Trois Evêques, qui a fait l'objet d'un article dans la presse locale en avril 2009, est un petit monument marquant le point d'intersection des trois départements de l'Aude, du Tarn et de l'Hérault. 
 En fait de "Trois Evêques" il faut, à mon avis, entendre "trois évêchés", c'est à dire le point de jonction de 3 territoires ecclésiastiques dépendant chacun d'eux d'un évêques différents.
A noter également, la présence, à quelques dizaines de mètres à l'Ouest de ce monument, d'un bassin de rétention dans lequel s'écoule une source, c'est la source du ruisseau de Fongassière, également nommée sur des cartes anciennes (carte de Cassini du XVIIIéme s. et carte du Diocèse de Lavaur de 1683) la Fontaine de Fongassière. 
Sur ces mêmes cartes vous pourrez remarquer qu'au cour de l'Histoire, cette "fontaine" fût le point limitrophe de  quatre (1683), voire cinq (
XVIIIéme s.) territoires administratifs ou religieux différents. 
Cette appellation "Fontaine des TROIS Evêques" n'est donc pas très ancienne. 
D'ailleurs il ne faut pas confondre la "Fontaine des 3 Evêques" objet de cette ballade avec la fontaine du même nom située à Lavaur dont plusieurs sites web nous comptent l'histoire qui remonte en 1506.

 
Après la découverte de la Fontaine des 3 Evêques, reprenez la piste, revenez sur vos pas, et la suivre direction Nord/Nord Est sur les traces Rouge et blanche du GR7.
Après 15 à 20 minutes de marche, peu agréable, sur cette piste, le tracé jaune du parcours "Fontaine des 3 Evêques" quitte le cheminement du GR7 en obliquant, à droite, sur un sentier orienté Sud Est (des panneaux signalent l'intersection).
 
Vous pénétrez de nouveau en forêt. Le sentier est large mais très agréable à l'ombre des hêtres, chênes verts, châtaigniers, .... Vous cheminez ainsi, les racines tortueuses et moussues des arbres qui bordent le chemin dessinent des formes dans lesquelles l'imagination fertile devine tantôt un éléphant, tantôt une sirène, tantôt un fantôme , ...

Après avoir traversés un enclos de bovins, vous parvenez à BAYLE (comptez 20 min. depuis la dernière bifurcation).
Continuez sur les traces jaunes en direction de LEBRAT que vous rejoignez après 15 à 20 min. de marche (repère 7 du topo-guide de l'OT).

En quittant le Hameau, vous pénétrez dans une forêt de résineux bien alignés, ce sont des plantations destinées à l'exploitation du bois. Vous parvenez à FARAIL (repère 8 du topo-guide de l'OT) après 25 min. de marche environ, en suivant toujours les traces jaunes de l'itinéraire de PR.

Ici vous croisez de nouveau le GR7 dont il ne faut pas s'occuper pour s'attacher à suivre les marques jaunes de notre randonnée de la Fontaine des 3 Évêques.
Attention ici notre parcours croise également un autre itinéraire de PR, celui de "Sentier des Clairières de Sales", ne pas se tromper de chemin.

Il ne vous reste plus qu'une petite boucle en forêt de 15 min. environ pour rejoindre le point de départ à Sales, suivez les traces jaunes, elles vous ramènent à la voiture.

Nous avons marchez 5h00 (pauses photos, besoins naturels, boissons, ... comprises) pour une durée de 4h00 donnée dans le topo-guide de l'OT.

Bonne Randonnée


Loulou
  

 

     

    ... et pour laisser un message sur le livre d'or   


 

 

Retour au Sommaire général des randonnées

 



 

 

 

 Bouton Cigale fond transparent

 


 

 

2/ Le PUECH d'En Blanc
(Tarn - Aussillon Village)

 mise à jour : sept 2013

 

 

Info. pratiques

 Cartes IGN
 

     Carte TOP 25  - 2344ET / Montagne Noire Est - Mazamet
 et Carte TOP 25  - 2344OT / Montagne Noire Ouest - Revel

 Accès

 Point de départ de cette randonnée, le village d'Aussillon Village
 
[coordonnées : Longitude : 02° 21' 16" E - Latitude : 43° 29' 19" N].

 Balisage

 jaune (PR) et une petite portion de GR7 (rouge et blanc)

 Dénivelé

  537 m.

 Distance

  15 km

 Temps de marche

 Environ 4h30 (avec les petites pauses)

 Variante

 2 variantes possibles, voir topo-guide de l'Office du Tourisme du Tarn

 Points Culminants

  790 m.

 Cotation

  Randonn? ou partie de rando, facile envisageable avec des enfants.    Randonn?moyenne ?atiguante - 500 m < d?vel?lt; 1 000 m et/ou 10Km < distance < 15Km  Jolie randonn? vaut le coup d`oeil - quelques curiosit???uvrir. Cotation POT (Pénibilité-Orientation-Technicité) :
P0 - O2 - T0

 Commentaires

 Cet itinéraire de randonnée débute à Aussillon Village. Une montée à l'ombre des châtaigniers, un lac sympa bien qu'artificiel où vous pourrez vous baignez si le coeur vous en dit. Une portion de route l'après midi gâchera un peu l'attrait de cette randonnée qui reste dans son ensemble un itinéraire sympathique. Sans difficulté technique particulier et d'un niveau de pénibilité moyen, cette randonnée reste abordable aux enfants qui pratiquent la rando habituellement sur des distances similaires.
 

 Tracé  d'itinéraire

    Itin?ire de la randonn? data-cke-saved-src=

 
 
 


 
A Aussillon Village, garez vous sur le Parking en épis pourvu du Panneau de l'OT concernant la randonnée du jour.
Empruntez la route goudronnée qui monte, plein Sud, en suivant les traces jaunes. Bifurquez à gauche, passez devant un panneau comportant une carte IGN et le tracé de la rando du jour puis continuez à prendre de la hauteur en empruntant des petites ruelles à travers les maisons.
Accédez à une route en haut du village et suivez-la, à droite, jusqu'à d'anciens bâtiments d'une activité de délainage je pense (15 min. depuis le parking). 
Un petit sentier s'échappe le long de la propriété dans une châtaigneraie, à gauche du portail, suivez-le.

Il fait frais, l'humidité apportée par le ruisseau d'Aussillon et l'ombre des grands arbres est la bienvenue car la pente s'accentue doucement en empruntant la piste qui s'élève
, en effectuant des lacets, à gauche vers le Sud Est (repère 2 du topo-guide de l'OT).
Le balisage n'est pas très bien réalisé sur cette portion, restez sur la piste principale, qui semble la plus fréquentée, en ignorant les départs de chemins qui apparaissent dans les virages.

Après 45 minutes de grimpette à l'ombre des châtaigniers, vous débouchez sur une piste carrossable que vous suivez à gauche, vers le Sud Est (à droite c'est une variante qui vous amène à la borne n° 8).
Passez une barrière destinée à stopper les véhicules puis devant la borne 3 "L'embarrade d'en Falc" (repère 3 du topo-guide de l'OT).


Poursuivez la randonnée, 
les lueurs matinales du soleil transpersent la frondaison des châtaigniers imposants.
La douce chaleur de ses rayons 
illuminent les halos de vapeurs qui s'élèvent du sol gorgé de l'humidité nocturne qu'ils réchauffent.
C'est un spectacle merveilleux peu familier à mes yeux brûlés par l'aridité provençale. Je reste sous le charme de cette nature généreuse.

Tout en suivant la piste ombragée, des points de vue s'ouvrent sur la vallée, vous rejoignez la borne 4 "SALAGOUSTE" (repère 4 du topo-guide de l'OT, ici départ d'une variante vers borne n°7) après 1h00 de marche environ depuis la borne précédente.

La piste passe devant quelques maisons puis devient une route goudronnée.
A la borne n°5, prenez à gauche (traces du GR7) vers l'Ouest en direction du lac des Montagnès.
Après 20 min. de marche, depuis la borne 4, le lac s'offre à vos yeux.
Nous l'avons contourné par l'Est en passant par les plages aménagées et surveillées pour la baignade. Après avoir enjambé le barrage, nous nous sommes installés, sur une pelouse naturelle à l'Est du lac, pour poser nos sacs à dos et pique niquer.
Comptez environ 3h00 pour cette première partie de randonnée.

 

Pour le retour, achevez en premier lieu le tour du lac (pour info, comptez environ 50 minutes pour faire le tour complet du lac) puis remontez la route goudronnée jusqu'à la borne n°5.

C'est la portion la moins agréable de la journée que vous allez maintenant effectuer.


Suivez la route, et le GR7, jusqu'à la borne n°6 (d'un bon pas, comptez environ 25 min. de goudron depuis le lac).
Là, à la côte 785, vous quitter le goudron et le GR en bifurquant à gauche sur une piste exposée aux rayons du soleil d'après midi.
Dirigez-vous plein Nord, là encore le paysage a quelque peu perdu de son charme. Les plantations de conifères destinées à l'industrie du bois ont été coupées, le Puech d'En Blanc, une bosse qui s'élève à notre droite n'a que peu d'intérêt finalement !!!

Peu à peu la piste redescend en s'enfonçant de nouveau dans la forêt. Avec la relative fraîcheur nous retrouvons un environnement plaisant, passez la borne 7 et suivez le sentier du Puech d'EnBlanc (départ d'une variante vers borne n°4). Le chemin est chaotique, conséquence de l'érosion des pluies.

Après 1h15 de marche depuis la borne 6, vous touchez le col de la Frucharié
Ici soyez attentifs car un balisage jaune apposé sur le panneau "La Frucharié" vous indique, à tort, de descendre à gauche sur une piste grisâtre. N'en tenez pas compte et traversez cette piste, qui coupe votre itinéraire. 50 mètres plus loin, en bordure d'une zone déboisée, retrouvez le balisage jaune (présence d'un panneau "Circuit du Puech d'En Blanc) qui vous indique de descendre à droite sur un sentier ombragé.

Après 5 à 10 minutes de marche depuis le col, vous parvenez aux ruines de la Frucharié (borne et repère 8 du topo-guide de l'OT, ici départ d'une variante vers borne n°3).

A la ruine, suivre le sentier qui s'échappe à gauche, direction Est et rejoindre dans l'obscurité de la végétation la croix de Narial qui domine le chemin sur la gauche, après la borne n°9. Comptez 15 minutes de marche depuis la ruine.

Poursuivez votre randonnée pour atteindre un petit pont de bois que vous passez pour retrouver le sentier emprunté à l'aller jusqu'à la route puis au parking. Comptez environ 35 minutes de descente depuis la croix de Narial.

Cette deuxième partie de randonnée occupera à peu près 2h30 de votre temps, ce qui fait, pour la journée, un total de 4h30 de marche environ.
Cette durée correspond à celle annoncée dans le topo-guide de l'OT. 



Bonne Randonnée


Loulou
 
 

 

    ... et pour laisser un message sur le livre d'or   



 

Afficher la suite de cette page
Créer un site
Créer un site